Air France, quand un syndicat «déboost» ses pilotes

On marche sur la tête… Alors que les pilotes se sont prononcés pour la création d’une lowcost long-courrier par referendum avec des modalités à définir, le SNPL a rejeté le projet « Boost » de la direction de la compagnie !

Cette semaine, le SNPL, syndicat majoritaire au sein d’Air France, a rejeté le texte de la direction. Toutefois, il demande à la direction de poursuivre les négociations. Pourtant, une large majorité des pilotes avait validé la création de cette nouvelle compagnie avec 58% des voix.

Et malgré ce résultat qui ne fait pas photo, pour le SNPL, le projet n’apporte pas les garanties nécessaires en termes d’effort de productivité ou encore de maintien de l’activité Air France par rapport à KLM. C’est la première foi que je vois ça… Un syndicat désavouer un vote démocratique de sa base… Ils se prennent pour Sarkozy au SNPL!

De son côté, Air France veut faire décoller les premiers avions « Boost » dès l’automne 2017 mais il va falloir aussi compter avec les syndicats des stewards et hôtesses de l’air qui se sont déclarés contre le projet. Lesquels font planer un printemps agité et un été chaud. Bref, Boost… c’est pas pour demain!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY