La nouvelle compagnie du groupe Air France a été présentée ce lundi à la presse. Objectif affiché, regagner les parts de marché perdues auprès des milleniums… et développer de nouveaux revenus annexes… sur le dos des agences.

Déjà ouverts à la vente, les avions de Joon desserviront dès le 1er décembre prochain Barcelone (51 vols quotidiens), Berlin (37 vols quotidiens), Lisbonne (28 vols) et Porto (3 vols) à partir de 39 € l’aller simple. Sont inclus dans ce tarif d’appel : un repas, un bagage à main mais pas de bagage en soute. Faut-être un « millenium » pour apprécier voyager à la dure…

Joon proposera deux tarifs en classe éco selon que le billet soit flexible ou non et le bagage en soute ou non. Sur son offre moyen-courrier, la compagnie comptera une classe affaires avec une cabine dédiée.

Brésil et Seychelles en 2018

index« Joon est un modèle de compagnie entre compagnie classique et low cost », a expliqué Franck Terner, le directeur général d’Air France, lors de la présentation de Joon.

À l’horizon de l’été 2018, les A340 assureront deux nouvelles liaisons: Fortaleza (2 vols hebdo) au Brésil et Mahé aux Seychelles (3 vols hebdo).

Les premiers prix en classe éco démarreront à 249 € pour un aller simple vers Fortaleza et à 299 € pour Mahé. Sur les liaisons long-courrier, Joon proposera trois classes: affaires, premium et éco.

L’objectif de la nouvelle compagnie est double : d’abord reconquérir des parts de marché sur les lignes déficitaires avec des coûts d’exploitation inférieurs de 15 à 20% par rapport à Air France.

Second objectif de Joon, servir de laboratoire d’innovations à Air France. Et c’est là où ça devient intéressant.. Ainsi, la compagnie a noué toute une série de partenariats… dont certains interpellent.

Des partenariats qui posent question

Celui noué avec TravelCar est plutôt original. Les clients pourront déposer leur voiture à l’aéroport… qui pourra ensuite être louée pendant leur déplacement, et bien sûr ramenée pour leur retour. De quoi leur assurer des revenus supplémentaires… Bonne idée (à condition qu’il les déclarent au FISC).

M46A8981Avec Airbnb experience, là ça pose question. Les clients de Joon pourront découvrir un lieu, une activité, une excursion. En passant par des professionnels reconnus ? Que nenni.

À Paris, des visites thématiques de la capitale seront organisées… avec Le BHV Marais, via la plateforme américaine.

Il sera aussi possible d’offrir des billets sur Joon… avec Waynabox, une box cadeau avec une destination surprise et un logement (un package, non ?). Autant de partenariats qui rapporteront beaucoup de revenus annexes à la compagnie… qui vient chasser ouvertement sur les terres des agences…

« Ce n’est qu’un élément du plan qui vise à améliorer nos résultats économiques pour financer notre croissance », temporise Franck Terner. Ben voyons ! Pas sûr que les agences apprécient cette nouvelle vision d’Air France… où elles ne semblent plus y avoir leur place.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY