Air France-KLM: perte record en 2020

L’année dernière, Air France-KLM a perdu 7,1 milliards d’euros et plus des 2/3 de ses passagers. Un choc « sans précédent » provoqué par la pandémie de la Covid-19 qui a très durement affecté les deux compagnies et l’ensemble du secteur du transport aérien.

Le chiffre d’affaires s’est effondré de 59% comparé à 2019 pour tomber à 11,1 milliards d’euros, a précisé jeudi le groupe dans un communiqué, en prévenant que le premier trimestre 2021 serait « difficile » et que la visibilité d’une reprise restait « limitée », même s’il s’attend à un regain de trafic au deuxième et troisième trimestres.

Ces pertes et chutes d’activité « atteignent des ordres de grandeur qui donnent un peu le tournis », confesse le directeur financier du groupe Af-KLM, Frédéric Gagey. La crise a fait subir à Air France-KLM « un impact sans précédent », a résumé la compagnie dans son communiqué.

Quasi doublement de la dette !

En 2020, Air France-KLM a perdu 67,3% des passagers de 2019, une tendance aggravée lors du seul quatrième trimestre (-75,9%). Et le groupe a mis en garde contre « un premier trimestre 2021 difficile » dû aux « restrictions de voyage renforcées ».

Cette année, la capacité de transport de passagers ne sera que de 40% comparé à 2019. En outre, « la visibilité sur la reprise de la demande est toujours limitée » même si l’entreprise s’attend à « une reprise du trafic au cours des deuxième et troisième trimestres 2021 grâce au déploiement du vaccin ».

Avec les prêts de l’État, Air France-KLM a terminé 2020 avec des liquidités de 9,8 milliards d’euros, permettant « de voir avec tranquillité l’année qui s’ouvre », selon Frédéric Gagey. Un bémol toutefois, toutes ces opérations ont alourdi la dette qui a quasiment doublé sur un an pour atteindre 11 milliards d’euros !

(Avec AFP)

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY