AGV : pour recruter, vendez mieux le poste

Trouver une relève qualifiée est une préoccupation que les gestionnaires d’agences canadiens partagent avec leurs collègues américains et sans doute belges et français. « Demandez à tout propriétaire d’une agence de voyages quelle est sa plus grande préoccupation et la réponse est susceptible d’être de trouver de bonnes personnes », affirme tout de go un article diffusé par Travel Market Report.

Selon ce texte, dans le cadre d’un sondage effectué auprès de 69 agences, 83 % des répondants ont dit qu’ils ont embauché au moins une personne dans la dernière année, mais 71 % ont aussi dit que trouver des candidats qualifiés est plus difficile que jamais.

Cité par Travel Market Report, Douglas Walsh, directeur commercial et marketing de Hot Travel Jobs et The Travel Staffing Group, souligne que « les méthodes traditionnelles de recrutement ne correspondent plus au marché. Les meilleures candidatures sont éliminées avant même qu’elles n’arrivent sur le bureau du responsable de l’embauche ».

INTELLIGENT ET ADAPTABLE

Au lieu de chercher des candidats qui répondent à une liste de qualifications, il affirme que les agences doivent vendre le poste à des personnes intelligentes qui peuvent s’adapter et qui peuvent apprendre les compétences dont elles ont besoin sur le tas. « Vendez le poste, faites en sorte que ce candidat veuille répondre à votre annonce », lance M. Walsh.

D’après lui, la chose la plus importante pour attirer des candidats est d’offrir des avantages – comme un régime d’assurance collective complet et des congés payés – et d’indiquer clairement le salaire dès le début, au lieu d’obliger un candidat à attendre jusqu’à une deuxième série d’entrevues pour savoir combien il gagnera.

Par ailleurs, il ne faut pas limiter ses efforts de recrutement aux agents existants, ce qui semble être une erreur fréquente. « Si ce n’est déjà fait, il est grand temps de commencer à recruter. La majorité des agents sont âgés et plus le temps passe, plus ils seront nombreux à prendre leur retraite », conclut Douglas Walsh.

Logo_TourismePlus

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY