Abu Dhabi contribue au retour du sport sur la scène internationale

A la fin de la semaine, tous les yeux seront tournés vers l’île de Yas à Abu Dhabi qui accueillera le premier événement sportif mondial de la région en 2020. En effet, l’UFC®, la première ligue professionnelle d’arts martiaux mixtes au monde, a choisi Abu Dhabi comme destination pour la première édition de sa UFC Fight IslandTM, marquant le retour officiel de ce sport sur la scène mondiale.

L’UFC a déclaré s’être tourné vers Abu Dhabi pour accueillir cet événement car l’émirat s’est illustré comme l’une des destinations les plus sûres de la région depuis les débuts de la crise du Covid-19. La réaction rapide d’Abu Dhabi à la pandémie a prouvé sa capacité à s’adapter et à préparer efficacement l’avenir.

De son côté, avec l’organisation d’un événement international comme l’UFC Fight Island, Abu Dhabi signale sa volonté de relancer le tourisme international et veut démontrer que la destination est prête à accueillir des visiteurs.

« Cet événement est important pour nous pour de nombreuses raisons car il nous permet d’entamer le processus de retour du sport et du tourisme à Abu Dhabi. Il indique que nous sommes prêts à accueillir à nouveau des événements internationaux et nous donne l’occasion d’apprendre à nous améliorer et à nous adapter, et de nous préparer efficacement aux futurs événements prévus cette année » a commenté S.E. Ali Al Shaiba, directeur exécutif du tourisme et du marketing du DCT Abu Dhabi.

Une « zone de sécurité » à la pointe de l’innovation pour répondre aux contraintes sanitaires :

Le sport international de classe mondiale a fait un pas de plus vers son retour sur le devant de la scène cette semaine avec la finalisation à Abu Dhabi de la « safe zone » de l’UFC Fight IslandTM. Cette section de 11 km de l’île de Yas sera fermée au public par mesure de sécurité pour les invités internationaux et la communauté d’Abu Dhabi, et sera strictement réservée au personnel de l’UFC, de l’événement et aux employés de Yas Island jusqu’à la fin juillet.

La zone de sécurité restera en place pour l’ensemble de l’UFC Fight Island, du 11 au 26 juillet, et accueillera plus de 2 500 personnes au cours de quatre événements, dont un Pay Per View – UFC® 251 – et trois ESPN Fight Nights.

Organisée et mise en œuvre par le Département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) pour s’adapter au nouveau contexte mondial en matière de santé et de sécurité créé par la pandémie de Covid-19, cette « safe zone » représente une approche innovante pour assurer le retour en toute sécurité de l’UFC à Abu Dhabi et ouvre la voie à d’autres événements de grande envergure qui pourront se dérouler également sur les côtes des Émirats arabes unis plus tard dans l’année.

Tous les combats se dérouleront au Flash Forum, un lieu couvert polyvalent qui a été adapté pour répondre aux besoins de l’UFC, tout en respectant les mesures de précaution Covid-19. En matière d’innovation, des « couloirs brumisant » – des passages couverts de 1,5 m à l’entrée du site – ont été ajoutés pour désinfecter toutes personnes entrant, la brume tuant 99 % des bactéries de surface. Des postes de désinfection sont également prévus dans chaque salle et dans chaque lieu, et les zones communes ont été supprimées pour éviter les foules. Enfin, le port de masques sera obligatoire à tout moment.

Deux Octogones sous contrôle strict :

Le célèbre Octogone dispose également de ses propres mesures de sécurité : situé dans une arène couverte climatisée ultramoderne à l’intérieur de la zone de sécurité, il sera désinfecté entre tous les combats et fera l’objet d’un nettoyage en profondeur chaque soir.

Un autre Octogone a également été construit sur la plage de Yas Island pour l’entraînement des combattants. Il sera lui aussi soumis aux mêmes mesures d’aseptisation.

Tests et isolation préventive en amont de l’événement :

Les mesures et les processus de sécurité mis en place également en amont de l’UFC Fight Island ont été particulièrement stricts : tout le personnel de l’événement basé à Abu Dhabi a maintenu une quarantaine de 14 jours dans des chambres d’hôtel et a été testé pour le Covid-19 à trois reprises pendant cette période.

Pendant qu’ils étaient isolés, une équipe de 740 personnes a construit le site et la zone de compétition. L’équipe de montage a maintenant quitté la zone et elle a été bouclée pour l’événement. Une désinfection complète de la zone est maintenant en cours pour pouvoir accueillir le personnel. 

Ces mesures ont été mises en œuvre pour garantir la santé et la sécurité de toutes les personnes se trouvant dans la zone de sécurité pour l’événement. Seuls les combattants et le personnel de l’UFC, qui se soumettront à des tests au décollage, à l’atterrissage, 48 heures après l’arrivée et avant le combat, seront autorisées à entrer dans la zone de sécurité en juillet.

« Au cours des deux dernières semaines, nous avons été très occupés à construire une zone sûre et sécurisée pour accueillir l’UFC à Abu Dhabi et, par la suite, relancer les événements sportifs et les divertissements internationaux », a conclu S.E. Ali Al Shaiba. « La zone de sécurité vise à garantir que nous pouvons offrir un environnement sûr pour accueillir le sport de haut niveau, mais aussi protéger notre propre communauté ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY