A vos masques… Prêts? Partez!

Avant de partir, les vacanciers n’oublieront pas de se munir de leur passe sanitaire… et de veiller à ce que leur smartphone soit bien chargé. Ils feraient bien, aussi, d’emporter une réserve de masques dont ils pourraient être tenus de se munir, que ce soit pour visiter un musée, sortir en boîte ou tout simplement se promener en ville ou aller sur la plage.

Pas un jour ne passe sans qu’apparaissent de (mauvaises) nouvelles. En France, le passe sera obligatoire dès le 9 août dans les transports longue distance, ainsi que pour monter à bord d’un vol domestique. Mais toujours pas dans le métro aux heures de pointe…

A Paris, le taux d’incidence s’envole chez les jeunes. A Bordeaux, la ville rétablit l’usage du masque dans le centre. Ici et là, en France, des villes ou des quartiers, voire des départements tout entiers resserrent la vis

© Winthrop – Washington State ©Herve Ducruet

Dernières nouvelles du front

Aux États-Unis, les autorités maintiennent encore, à ce stade, les restrictions existantes aux voyages internationaux, en dépit des demandes de réciprocité émanant notamment de l’Union européenne. A Washington, qui va imposer la vaccination à ses fonctionnaires, le port du masque est recommandé dans les zones à risques, même pour les personnes vaccinées. En Australie, la ville de Sidney prolonge d’un mois les mesures de confinement, tandis qu’elles sont levées à Melbourne, etc.

A l’inverse, les Pays-Bas ont annoncé, lundi, l’assouplissement des restrictions et autorisent à nouveau les voyages vers tous les pays de l’Union européenne, dont plusieurs étaient restés interdits aux Néerlandais. En revanche, le gouvernement a annoncé la prolongation, jusqu’au 1er septembre, de l’interdiction des festivals s’étalant sur plusieurs jours.

A ce rythme-là, il faudra bientôt publier les mises à jour en temps réel… Et encore : qu’en sera-t-il demain, et a fortiori dans deux semaines pour les deux semaines suivantes ? Les agents de voyage sont déjà bien en peine de conseiller leurs clients…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY