A Honolulu… on ne rigole plus!

A partir de ce mercredi, traverser la rue le nez collé sur son téléphone portable sera passible d’une amende pouvant atteindre 35 $. Aux USA, 6.000 piétons smartphoniens addicts sont décédés en 2016 après avoir été percutés par tout ce qui roule. Et pas qu’aux USA…

Honolulu, dans l’état de Hawaï, est la première grande ville américaine à s’attaquer aux « zombies des téléphones », ces piétons scotchés à leur smartphones et devenus un véritable problème de sécurité publique aux Etats-Unis.

Et il y a des villes qui ont décidé de réagir. Ainsi, le maire d’Honolulu, Kirk Caldwell, a pris un arrêté en juillet dernier qui entrera en vigueur ce mercredi 25 octobre. Celui-ci stipule qu’à partir de cette date, « aucun piéton n’a le droit de traverser une rue ou une voie rapide en regardant un appareil électronique ». Les contrevenants seront verbalisés avec une amende de 35 $.

6.000 piétons décédés aux USA en 2016

Petite dérogation, on peut continuer à parler au téléphone en traversant, tant qu’on est attentif. Il faut dire que traverser la chaussée le nez collé à l’écran n’est pas sans conséquences.

L’an dernier, près de 6.000 piétons ont été tués par des voitures, soit environ 11% de plus qu’en 2015 et 22% de plus qu’en 2014, d’après l’association des gouverneurs d’Etats sur la sécurité des autoroutes (GHSA).

Cette hausse plus qu’inquiétante est attribuée par la GHSA à « la distraction », à la fois des automobilistes et des piétons, « due à l’augmentation croissante de l’utilisation des smartphones ». Et il n’y a pas qu’aux USA que le phénomène existe.

Augsbourg teste les feux rouges… au sol

C’est l’accident mortel d’une une adolescente de 15 ans, percutée par un tramway alors qu’elle traversait sans regarder, qui a entraîné l’installation de ce nouveau système dans la ville allemande.

Augsbourg a mis un dispositif test sur deux passages piétons de la ville avec des LED fixés au sol. 

À l’approche d’un tramway, ou lorsque le feu passe au vert pour les voitures, les LED en bordure du passage piéton clignotent puis passent au rouge. Et les feux rouges existants… on les supprime ?

Petite réflexion personnelle : entre l’interdiction hawaïenne et l’aménagement des passages protégés allemand, il y a peut-être un juste milieu à trouver avec les chasseurs motorisés de Pokemon et les marcheurs scotchés du Smartphone… Quelle belle époque on vit !

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY