British Airways, ils ont osé !

Mais avec quelles conséquences ?

British Airways a demandé aux autorités britanniques de lui accorder la possibilité de louer des avions de Qatar Airways, avec pilotes et personnel de bord compris, pour palier à une grève de son personnel local au Royaume-Uni. Du jamais vu, et ça a marché !

Le ministère des transports britannique… approuve !

Aussi incroyable que ça puisse paraître, de notre point de vue, les autorités britanniques ont accordé à British Airways l’autorisation d’utiliser les avions et le personnel de Qatar Airways lors de la grève de deux semaines qui est prévue par leurs équipages de cabine.

Si les passagers vont certainement approuver cette décision, le personnel local risque de ne pas apprécier, malgré leur flegme britannique légendaire, l’attitude pour le moins irrévérencieuse de la direction de British Airways à leur égard … (pour rester en langage correct et so british !).

d5133640b9_17677_11457-label-pcinpactDans d’autres pays, cette décision provoquerait une émeute

Imaginez Air France demander à KLM, à Qatar Airways ou à n’importe quelle autre compagnie de lui louer leurs appareils avec le personnel qui va avec pour remplacer son personnel en grève.

On n’ose même pas y songer. Un directeur du personnel d’Air France y a laissé sa chemise, et presque sa peau pour moins que ça.

Mais d’un autre point de vue, cela réduirait peut-être, on peut toujours rêver, l’arrogance des pilotes français, et en particulier ceux du SNPL, le syndicat majoritaire et omnipotent chez Air France qui a bloqué pendant longtemps le développement de la compagnie française. Petite digression française… Revenons à nos moutons anglais.

Un nouveau collaborateur sur deux a un deuxième emploi !

Selon le syndicat « Unite », le personnel de cabine britannique qui a rejoint la compagnie aérienne depuis 2010, gagnerait moins que les autres membres du personnel.

greve UnitePire, le syndicat a déclaré qu’un récent sondage avait révélé que près de la moitié des nouveaux collaborateurs avait dû prendre un deuxième emploi pour joindre les deux bouts. Le mythe de l’hôtesse de l’air a du plomb dans l’aile chez British Airways…

Selon la compagnie aérienne, le personnel gagnerait de 21.000 £ à 25.000 £ par an. Mais « Unite » précise qu’en réalité, les salaires des petits nouveaux commencent à un peu plus de 12.000 £ annuel plus 3 £ de l’heure supplémentaire (soit environ 1.100 € mensuel).

Que du bonheur pour Qatar Airways….

Pour Qatar Airways, actionnaire d’IAG dont est membre British Airways, cette grève anglaise, c’est du pain béni (je n’ai pas pu résister, sorry). Car de nombreux appareils moyen-courriers sont actuellement immobilisés sur le tarmac de Doha suite à la fermeture de l’espace aérien avec l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis. Et des avions qui ne volent pas … ça coûte très cher, même pour les compagnies du Golfe… Time is money !

Chacun jugera comment la compagnie British Airways traite son personnel dans ses revendications, avec en plus, la bénédiction des autorités de tutelle post-Brexit. Mais à coup sûr, une étape vient d’être franchie, et il en restera des stigmates de l’autre côté du «Channel»… For sure !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY