96% des destinations imposent des restrictions de voyage

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié vendredi dernier un rapport consacré aux restrictions sur les voyages. Celui-ci montre l’ampleur de l’onde de choc de la Covid-19 sur le tourisme mondial. Constat marquant: en date du 6 avril dernier, la quasi-totalité (96%) des destinations dans le monde appliquent des restrictions sur les voyages depuis janvier 2020, y compris des interdictions totales de voyager, dans le cadre de leurs efforts pour enrayer la pandémie.

Environ 90 destinations ont fermé, totalement ou en partie, leurs frontières aux touristes, et 44 autres les ont fermées à certains contingents particuliers de touristes en fonction du pays de provenance.

Effets sur les vies et les moyens de subsistance

Zurab Pololikashvili, Secrétaire général de l’OMT: «La Covid-19 a un impact sur les voyages et le tourisme sans équivalent dans l’histoire. Faisant passer en premier la santé publique, les gouvernements ont mis en place des restrictions, totales ou partielles, sur les voyages. L’activité touristique se trouve suspendue et ses bienfaits compromis: ce sont des millions d’emplois qui risquent d’être perdus et l’on pourrait assister à un recul après les progrès vers plus d’égalité et une croissance économique durable. L’OMT prie donc les gouvernements de réexaminer en continu l’opportunité d’appliquer des restrictions sur les voyages, et de les assouplir et les lever dès qu’il sera sûr de le faire.»

Cette étude globale de l’OMT montre une grande uniformité des interventions face à la Covid-19 dans les différentes régions du monde. En Afrique, en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient, 100% des destinations ont adopté depuis janvier 2020 des restrictions liées au coronavirus. Dans les Amériques, 92% des destinations ont pris des mesures analogues et cette proportion s’élève à 93% en Europe (au 6 avril).

Des niveaux d’intervention qui évoluent

L’analyse a permis de mettre en évidence quatre grands types de mesures restrictives, à savoir: la fermeture totale ou partielle des frontières aux touristes; les restrictions sur les voyages pour certaines destinations particulières (« Les voyageurs ayant séjourné ou en transit à x ne sont pas autorisés à entrer à x »); la suspension totale ou partielle des vols; différentes mesures, comme l’obligation de quarantaine ou d’isolement, certificats médicaux, annulation ou suspension de délivrance des visas, etc. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY