84% des voyageurs d’affaires impatients selon Amadeus

Nouvelle étude, mais même résultat. Concur témoignait récemment de l’envie de voyage qui anime les voyageurs d’affaires. A présent c’est au tour d’Amadeus d’arriver à un constat identique. En janvier dernier, 1.400 personnes qui ont voyagé au moins trois fois en 2019 pour affaires ont participé à une enquête menée par Opinium sur sept marchés (France, Allemagne, Inde, Japon, Espagne, États-Unis et Royaume-Uni).

93% des participants indiquent avoir réduit leurs déplacements professionnels de 60% en moyenne depuis le début de la pandémie (78% pour les plus de 55 ans). 84% des voyageurs d’affaires confirment qu’ils voyageraient maintenant si les mesures de sécurité adéquates étaient en place, et 87% pour les voyageurs réguliers.

Ce désir de voyager dans le cadre du travail est motivé par des facteurs humains, les voyageurs souhaitant avant tout «voir des clients et des collègues en face à face» et «partager des idées lors de réunions en présentiel», suivis de près par des aspects sociaux comme «partager un repas».

En ce qui concerne le rétablissement de la confiance, les grands voyageurs (plus de 15 voyages en 2019) ont mis en avant, parmi neuf options, cinq mesures de sécurité: assurance médicale Covid-19 ; actualisation des informations à propos des restrictions liées à la santé et au voyage en fonction de la destination ; information concernant le protocole sanitaire à l’hôtel ou au bureau ; possibilité de paiement sans contact ; test obligatoire ou certificat de vaccination avant l’embarquement.

Amadeus relève que les voyageurs privilégient les informations sur les restrictions en matière de santé et de voyage ainsi que les paiements sans contact par rapport aux tests et aux certificats de vaccination, ce qui suggère qu’ils sont à la recherche d’outils leur permettant de gérer plus sûrement leur propre voyage et les risques associés.

Les voyageurs d’affaires sont également sensibles au contexte économique, 96% d’entre eux confirmant qu’ils seraient heureux d’adhérer plus attentivement à la politique de voyage de leur entreprise si cela leur permettait de légitimer les voyages d’affaires.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY