6 coups de cœur des Belges pour le Vaucluse

Les paysages inondés de soleil, les champs de lavande, les vignobles, les marchés provençaux, la gastronomie et les découvertes en vélo : le département du Vaucluse dispose de tant d’atouts, connus et moins connus, qui attirent les Belges, d’année en année, vers la Provence.

1. Paysage de couleur lavande

Depuis la région de Sault et d’Aurel dans le nord jusqu’au Luberon dans le sud, le Vaucluse possède des champs de lavande qui s’étendent sur des kilomètres. Pendant l’été, cette magnifique plante mauve et parfumée crée un des décors les plus idylliques, qui séduisent constamment les visiteurs.

Conseil : rendez-vous chez Aroma’plantes, à Sault. Différentes promenades sur le thème de la lavande partent de ce domaine. Démonstration de distillation et vente de produits dans la boutique.

2. Dégustation de vins

Les Côtes du Rhône, dont le Châteauneuf du Pape célèbre dans le monde entier, les AOC Ventoux et les AOC Luberon : que vous aimiez le vin blanc ou le rouge, fruité ou au caractère plus marqué, ou que vous préfériez le rosé en été, le Vaucluse est un immense vignoble, où plus de la moitié des villages vivent de la vigne.

Conseil : le site www.vinschaisnous.fr propose un large éventail de caves à visiter et d’activités à faire au vignoble

3. Potager de la France

Du soleil à profusion et un sol fertile contribuent à la renommée du Vaucluse, verger et potager du Sud de la France. Qu’il s’agisse de melons de Cavaillon, de cerises de Venasque ou de fraises de Carpentras, vous les trouvez fraîchement cueillis, sur les marchés provençaux et chez les petits producteurs.

Conseil : ne manquez pas le marché agricole de Velleron, qui a lieu tous les soirs sauf le dimanche, à partir de 18h. Classé parmi les 100 marchés d’exception en France, il accueille 150.000 visiteurs par an.

4. Cinq jours à vélo

Le Vaucluse est une région idéale pour une découverte en vélo. Le circuit autour du Luberon, qui compte 236 km, offre un itinéraire extraordinaire. Selon vos souhaits, vous effectuez le parcours en cinq ou sept jours. Sun-e-bike par exemple, propose la location de vélos électriques et des séjours tout compris, où vous profiterez pleinement de décors vallonnés et de petits villages perchés, tandis que chaque soir, vos bagages vous attendront à l’étape suivante.

5. Terres Ocres

Le Colorado provençal de Rustrel constitue un phénomène particulier. Entre rochers et collines élevés, la terre présente une variété de teintes éblouissantes, oscillant du jaune clair à l’orange, du rouge vif au brun rougeâtre. Roussillon est également unique en son genre, bâtie au sommet d’une falaise d’ocre, où toutes les façades des maisons sont colorées grâce à ce pigment naturel.

6. Culture : depuis la Rome antique, aux artistes de rues

Pendant 3 semaines en juillet, le festival d’Avignon attire un public international, venu du monde entier. La ville est envahie par des troupes de théâtre, des artistes des rues et des musiciens. Egalement de renommée mondiale, à Orange, a lieu chaque été le festival d’Art Lyrique, les « Chorégies », dans le théâtre antique, dont l’acoustique et le décor sont époustouflants.

Facilement accessible

Le Vaucluse est une destination de voyage très accessible. En voiture, par l’autoroute du Soleil, comptez 10 heures de trajet. En TGV, 2 liaisons quotidiennes relient Bruxelles à Avignon (durée du trajet ± 5 heures), réservations sur www.b-europe.com/TGV. Si vous optez pour l’avion, Ryanair et Brussels Airlines desservent l’aéroport de Marseille. Depuis l’aéroport, comptez 1 heure de trajet jusqu’aux portes du Luberon.

Infos générales : www.provenceguide.com

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY