6 belles randonnées dans le Vaucluse

Prendre l’air, admirer des paysages insoupçonnés, découvrir un morceau de patrimoine ou tout simplement se changer les idées… Nous sommes nombreux à avoir goûté ou redécouvert les plaisirs de la marche l’année dernière. Une activité saine que l’on pourra poursuivre aussi en voyageant, notamment dans le Vaucluse. Un coin de France qui a tout ce qu’il faut pour se ressourcer au grand air. Voici 6 belles balades qui vous feront découvrir au gré de ses sentiers cette magnifique destination.

Sur le chemin des lavandes 
Ce parcours tranquille sillonne le pays de Sault, au cœur de la plus importante zone de production de lavande vraie en Europe. Une boucle tranquille de 4 km, agrémentée de panneaux didactiques, à réaliser de préférence entre mi-juin et mi-août, lorsque les champs se parent de millions de petites fleurs parfumées.
 

L’ascension nocturne du Mont Ventoux
L’ascension du Mont Ventoux, c’est une randonnée mythique à plus d’un titre. Mais pour ajouter un cran de magie, pourquoi ne pas l’entreprendre de nuit et arriver au sommet à l’heure du lever du soleil ! Tout en notant bien qu’avec 1500 mètres de dénivelé positif et 11h de marche, il s’agit d’un parcours exigeant destiné aux randonneurs confirmés ayant de bonnes conditions physiques.

 

La randonnée du mur de la peste
Cette belle randonnée au départ de Cabrières d’Avignon longe le fameux mur de la peste dont on commémore les 300 ans cette année. Lors de la grande peste de 1720 arrivée à Marseille à bord du bateau « Le Grand Saint Antoine », il fut en effet décidé d’édifier, à partir de 1721, un mur en pierre sèche sur 27 km et ainsi protéger le Comtat Venaissin. Différentes longueurs de parcours permettent à chacun de trouver chaussure à son pied.

 
 

Au fil des vignobles de Châteauneuf-du-Pape
C’est ici un véritable cheminement féerique à travers les vignobles de l’AOC Châteauneuf-du-Pape qui est proposé, au gré de cette terre jalonnée de murets de pierres sèches, de cabanons d’antan et de bois de pins. A travers une série de rando-balades balisées et jalonnées d’une quinzaine de panneaux permettant de découvrir les spécificités du terroir, vous en apprendrez plus sur les 13 cépages et l’histoire viticole de ce terroir mythique. Autre variante : parcourir ce doux vignoble à vélo.

 

Le circuit des bornes papales
Dans le nord du département, à Valréas, a été tracé un circuit historique d’une dizaine de kilomètres au gré des Bornes papales. Ces imposantes pierres servaient autrefois à délimiter les propriétés nouvellement acquises par les papes dans l’Enclave des Papes, cette petite « île vauclusienne » au milieu de la Drôme. Aller à la découverte de ces dernières, c’est parcourir des chemins et des sentiers ancestraux, prétexte à la découverte d’un pays et matière à curiosité.

 

La randonnée des bories
Les bories, ce sont ces insolites cabanes rondes en pierre sèche qui ont autrefois essaimé dans la garrigue. Un fascinant patrimoine typiquement provençal que l’on peut découvrir lors d’une balade de 5 km dans la région de Saumane. Deux heures de marche à travers la campagne, les forêts de pin et de chêne autour du village pour dénicher cabanes mais aussi restanques et aiguiers en pierre sèche.  

Plus d’information: www.provenceguide.com

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY