41 % des Belges moins enclins à partir en vacances au Royaume-Uni en cas de Brexit

Alors que la campagne pour le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne bat son plein outre manche, 86% des Belges ont déclaré vouloir garder le Royaume-Uni au sein de l’UE. Cette enquête, réalisée par les sites de réservation de voyage Kiwi.com et TravelBird, fût effectuée auprès de 2 000 Belges.

À plus large échelle, ce sont 54 000 citoyens des 27 pays de l’UE qui ont participé à ce sondage et 77% d’entre eux ont déclaré être contre le « Brexit ». La Belgique se classe en sixième position des pays européens les plus optimistes quant à la conservation du Royaume-Uni au sein de l’UE. Le Luxembourg est premier avec 95% de ses citoyens contre le « Brexit », suivi de près par l’Estonie (91%) et Chypre (88%).

Les Belges ont également déclarés à 41% être moins disposés à visiter le Royaume-Uni si le pays venait à sortir de l’UE, juste après la Bulgarie (59%) et la Roumanie (54%). Mais au total, les sondés ont laissé savoir à 80% qu’un vote favorable à la sortie de l’UE ne changerait pas leurs projets de voyage, les citoyens d’Allemagne, de Lettonie et de Finlande en tête avec 95%.

Une enquête Kiwi.com & TravelBird

More info: https://fr.travelbird.be/brexit/

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Ce chiffre de 86% de Belges souhaitant le maintien m’étonne. Le pannel ne me semble pas très représentatif de toute la population belge. Aparement uniquement composé de gens visitant des sites de réservations de voyages à l’étranger…

    Moi-même et mon épouse sommes en tout cas grands partisans du Brexit! Sauf si l’UE supprime la stupide règle de l’unanimité… Combien de fois le Royaume-Uni a utilisé son droit de véto pour bloquer des décisions? Les Britanniques n’ont jamais eu une vraie mentalité Européenne comme c’est le cas des Nations du Benelux, de l’Allemagne et de la France.

    Par contre, la sortie éventuelle de l’UE ne nous empêchera pas d’y retourner. Nous allons régulièrement en Suisse, qui n’est pas membre de l’UE non plus…

Répondre à David Ullens Cancel reply