Vous imaginez l’état des passagers qui ont attendu, pour certains passagers, plus de 12 heures, et pour d’autres près de 21 heures pour atteindre leur destination qui se trouvait (normalement) à seulement 2 heures de vol. C’est ce qui est arrivé dernièrement sur une compagnie low-cost de Singapore Airlines…. Mais on a vu encore pire !!

La compagnie Scoot a offert une journée de retard

Le vol TZ297 de Scoot Airlines, la low-cost de Singapore Airlines, devait quitter l’aéroport international Bangkok Don Mueang à 22h55 heure locale, le vendredi 30 juin pour Singapour. Mais il n’a jamais décollé. L’appareil aurait eu un problème avec le système de climatisation et de pressurisation de l’avion.

Certains passagers sont arrivés à Singapour à 13h heure locale. Cependant, d’autres passagers ont attendu jusqu’à 20 heures le samedi, 21 heures après leur heure de départ, avant de pouvoir prendre un vol pour Singapour…

Un manque d’organisation et d’information

Les passagers étaient (on le comprend) furieux. L’avion devait décoller à près de 23h00. Le personnel indiquait que les équipes techniques effectuaient des contrôles sur l’appareil. Les mêmes informations arrivaient toutes les demi-heures. La compagnie aérienne n’a pas annoncé d’annulation du vol. Cette affaire a traîné jusqu’à 4h du matin avant que les passagers ne soient « dispersés discrètement ».

La compagnie confirme que le vol est parti avec plus de 21 h de retard

L’avion a été immobilisé à Bangkok pour un dépannage du système défectueux. Si certains passagers ont pu embarquer sur d’autres vols. Celui de Scoot est parti à 20 heures le lendemain. La compagnie a précisé que les passagers ont reçu de la nourriture et de l’eau, ainsi que des chambres d’hôtel. La compagnie offrira des bons à valoir en guise de compensation (ben oui, nous ne sommes pas en Europe !!).

Au même moment Lion Air offrait 12h de retard à Singapour pour 1h de trajet …

Un vol de Lion Air à destination de Jakarta a été reporté et retardé trois fois, au départ de l’aéroport de Changi plus de 12 heures après son heure de décollage initiale. L’appareil devait décoller à 21h20 le 1er décembre. Il est finalement parti vers 9h le lendemain matin.

Les passagers ont été délaissés

Les passagers sont remontés à bord à 1h20 du matin. Ils ont attendu pendant deux heures avant d’être à nouveau débarqués. Selon les passagers, la compagnie low-cost Lion Air n’a proposé aucun hébergement ou autres services.

Dur, dur de voyager de nos jours … !

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY