Ce résultat représente déjà une progression de 56 millions par rapport à la même période de 2016. Précisons qu’il s’agit là du nombre d’arrivées de touristes internationaux et qui passent au moins une nuit sur place. Si les prévisions se maintiennent jusqu’à la fin décembre, 2017 sera la huitième année de croissance consécutive.

Forte demande estivale

La demande est restée importante durant la haute saison estivale de l’hémisphère nord. En juillet et août, le nombre d’arrivées dépasse les 300 millions pour la toute première fois selon le Baromètre OMT du tourisme mondial. Pour de nombreuses destinations, cela représente une croissance à deux chiffres, tout particulièrement en Méditerranée.

Afrique et Europe en tête

Toutes les régions ont bénéficié de la tendance positive. L’Afrique (+9%) et l’Europe (+8%) ont connu la plus forte croissance. L’Asie-Pacifique (+6%) suit avec le Moyen-Orient (+5%) et les Amériques (+3%).

Dans le détail, L’Europe du Sud et la Méditerranée affichent +12%, tandis que l’Europe occidentale est à 7% de croissance après une année 2016 plutôt faible. L’Europe du Nord affiche +6% tandis que l’Europe centrale et de l’Est obtient +4%. Sur le continent africain, la croissance au Nord affiche 15%, tandis que l’Afrique sub-saharienne obtient une progression de 5%.

L’Asie du Sud bénéficie d’une croissance de 10%, tandis que le Pacifique progresse de 6%. L’Asie du Sud-est gagne 8%, tandis que l’Océanie progresse de 7%. Les résultats dans le Nord-est asiatique sont plus mitigés avec seulement 3% de progression.

Enfin pour les Amériques, l’Amérique du Sud est en tête avec 7% de croissance, suivie de l’Amérique centrale et des Caraïbes qui obtiennent tous deux +4%. Si le Canada et le Mexique obtiennent de bons résultats pour l’Amérique du Nord, la performance des USA baisse la moyenne pour un petit 2% de progression.

Retour de la Russie et du Brésil

Parmi les 10 marchés émetteurs principaux, les dépenses touristiques de Chine (+19%), de Corée du Sud (+12%), des USA (+8%) et du Canada (+7%) sont en hausse. Les dépenses d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Australie, d’Italie et de Hongkong affichent des progressions entre 3 et 5%.

La France obtient pour sa part une modeste progression de 1%. Une nette reprise s’est amorcée du côté de certains marchés dont la Russie (+27%) et le Brésil (+35%), mettant ainsi un terme à quelques années de recul des dépenses touristiques à l’étranger.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY