2 Bruxellois sur 3 contre la généralisation du 30km/h !

© DR

Le 30km/h généralisé ne fait pas partie du plan «Good Move», au contraire de ce que l’on a essayé de faire croire aux Bruxellois ! Mais seulement quelques mesures de mise à 30km/h de certains quartiers, dans un rayon de 1 à 2,5km autour de ceux-ci !

Pour rétablir la vérité en donnant la parole à tous les usagers, l’ASBL Mauto Défense a donc réalisé une enquête (à paraître prochainement) du 24/3/21 au 16/5/21 sur la mise en place du 30km/h généralisé en région bruxelloise.

Elle a récolté 17.862 réponses aux questionnaires en français et en néerlandais, soit plus du double des 8.279 répondants citoyens à l’enquête publique qui aurait soi-disant donné sa légitimité au plan «Good Move» !

La marge d’erreur maximale d’un sondage sur 17.862 personnes est de +/- 0,73%. On peut considérer que ces citoyens représentent environ 40.000 membres de leurs familles !

On constate avec stupéfaction que dans la Région de Bruxelles, ce sont 63,2% des personnes qui n’ont jamais entendu parler du plan «Good Move» et 90,7% dans les deux Brabant. Cela pose question sur la publicité et l’information des citoyens qui ont été réalisées pour ce plan.

Et sur la faculté que ceux-ci avaient de pouvoir exprimer leur avis. Si ¾ des personnes n’ont jamais entendu parler de «Good Move», la consultation publique réalisée ne l’a été que sur une petite partie de la population, forcément non-représentative.

On est dès lors en droit de se poser la question sur la manière dont cette partie minoritaire de la population a été contactée !

Une simple règle de trois va montrer que si seulement 36,8% des habitants de la RBC ont entendu parler du plan «Good Move», les avis favorables à ce plan n’émanent que de 26,9% à 33,1% de la population de la capitale. On peut donc conclure que «Bruxelles-Mobilité» impose à l’ensemble des citoyens un plan qui n’est connu et approuvé que par un quart, voire un tiers d’entre eux.

Et 3 bruxellois sur 4 (75,3%) estiment que les automobilistes et motocyclistes ont été insuffisamment consultés par après dans le plan «Good Move» pour la généralisation de la mise en place du 30km/h.

D’autres résultats de l’enquête sont également très parlants :

    • 73,8% des Bruxellois possèdent au moins une voiture, et 78,1% d’entre eux utilisent leur voiture pour circuler dans Bruxelles.
    • 67,8% des Bruxellois déclarent ne pas être d’accord avec la généralisation du 30km/h, au contraire de ce qu’affirme Bruxelles Mobilité.
    • 66,9% des usagers ayant répondu estiment par retour d’expérience, que cette vitesse entraîne un régime moteur plus élevé qu’à 50km/h, et donc une consommation et une pollution plus importantes.
    • 57,9% de ces derniers pensent que le 30km/h généralisé ne réduit pas le nombre des accidents.
    • 81,4% des Bruxellois estiment totalement insuffisante et défaillante l’offre alternative à la voiture dans la région, depuis les restrictions qui leurs sont imposées par le plan «Good Move»
    • 79,2% des Bruxellois estiment qu’il faut mettre fin au 30km/h généralisé, en remplaçant la mesure au profit de solutions intelligentes et adaptées localement (zones à risques, points noirs d’accidentalité).
    • On constate qu’au plus les familles des répondants sont nombreuses, au plus ils se sentent concernés par l’enquête. Or, le questionnaire proposé par la Région pour le plan «Good Move» ne comporte aucune question sur la mobilité des familles, qui ont été clairement oubliées ! Étonnant…

L’ASBL Mauto Défense défend les automobilistes et les motards et gère le groupe Facebook « L’automobiliste en a marre » et ses 42.000 abonnés – www.mautodefense.org

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Diffuser une enquête sur un groupe d’automobilistes pas content c’est la même chose que de faire une enquête sur l’immigration sur un site d’extrême droite. C’est complètement faussé. Je parie que si elle avait été diffusée sur un groupe de cycliste ils seraient majoritairement pour. De plus la dite enquête ne demandait pas d’adresse email de validation et peut être donc remplie plusieurs fois par la même personne. Fallait même pas être bruxellois. Enfin bon si ils veulent pris au sérieux il faut faire les choses correctement. Le taux d’erreur dans ce cas ci avoisine les 100%

LEAVE A REPLY