Le 12 octobre, un avion de Skyjet a été heurté par un drone pendant son approche à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec. «C’est la première fois qu’il y a une collision entre un drone et un aéronef commercial au Canada», a souligné le ministre des Transports, Marc Garneau, précisant être «extrêmement soulagé de savoir que l’aéronef n’a subi que des dommages mineurs et qu’il s’est posé en toute sécurité».

Du même souffle, le ministre a rappelé que c’est justement le risque lié à ce genre d’incident qui l’a incité à prendre des mesures de sécurité d’urgence limitant les zones de vol des drones utilisés à des fins récréatives.

UNE INFRACTION GRAVE

« Il s’agit en fait d’une infraction grave », a précisé le ministre (photo). « Toute personne qui enfreint la réglementation risque des amendes pouvant atteindre 25 000 $ ou une peine d’emprisonnement, ou les deux. Ces sanctions s’appliquent aux drones de toutes tailles et à tous les types d’utilisation. Les drones sont interdits à tous les aéroports, hélisurfaces et hydrobases, à moins que vous ayez une permission de Transports Canada. Depuis le début de 2017, 1 596 incidents liés aux drones ont été signalés au ministère. De ce nombre, 131 ont été préoccupants du point de vue de la sécurité aérienne. »

Transports Canada suit la situation et reste en contact avec ses partenaires en transport, dont Skyjet, l’aéroport international Jean-Lesage et NAV CANADA. Le ministère collaborera pleinement avec le Bureau de la sécurité des transports si celui-ci décide de mener une enquête.

Info : www.Canada.ca/securite-drones

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY