12 choses à savoir sur la gastronomie irlandaise

Annagassan Crab

En 2020, l’Irlande vibre au rythme de la gastronomie. Le thème de l’année « Taste the Island », vous invite à découvrir les richesses culinaires de l’île. Comme vous ne pouvez pas vous y rendre pour le moment, la gastronomie irlandaise s’invite chez vous.

« Taste the Island » vous plonge dans une multitude de saveurs évoquant des lieux, des produits saisonniers, une culture sans oublier la convivialité irlandaise. En toute saison, découvrez la fraîcheur des produits locaux et artisanaux, les saveurs locales uniques qui constituent l’un des secrets culinaires les mieux gardés du monde.

Pour apprivoiser le monde culinaire irlandais, voici 12 informations à connaître :

    Currant-soda-bread

1. Soda bread, pain traditionnel irlandais

Saviez-vous que la croix tracée sur ce pain irlandais sert à laisser sortir les elfes ?

2. Palourdes et moules

Rendus célèbres par la ‘dame de Dublin’, Molly Malone d’après la chanson du même nom, qui parcourait les rues de la ville avec une brouette pleine de moules et de crustacés frais. La statue de Molly se trouve toujours devant l’église St Andrew sur Suffolk Street à Dublin.

Fermanagh vaches

3. Lait

Saviez-vous que l’Irlande produit suffisamment de lait et de produits laitiers pour nourrir 52 millions de personnes par an ?

4. « Literary stew »

Le Dublin Coddle (un ragoût de lard, pommes de terre, oignons et saucisses) était le plat favori de l’écrivain Jonathan Swift et de Sean O’Casey. Il figure même dans les ouvrages de James Joyce.

Irish-Stew

5. Irish Stew

L’Irish Stew est un ragoût irlandais et un plat traditionnel de l’île. Il s’agit d’un ragoût d’agneau, de mouton ou de bœuf, de pommes de terre, de carottes (d’hiver), d’oignons et de persil. On y ajoute également de la stout.

6. Saumon fumé

Le Belvelly Smokehouse de Cork est le plus ancien fumoir d’Irlande. Son saumon fumé est tellement délicieux qu’il est servi le jour de l’anniversaire de Sa Majesté la reine Elizabeth II. Le saumon est l’un des poissons locaux les plus utilisés dans la cuisine irlandaise.

Great food experiences where local rules

7. 700 tonnes

Il s’agit du nombre annuel de tonnes d’anguilles sauvages produites par les plus grandes exploitations de pêche d’Europe situées à Lough Neagh. Lough Neagh en Irlande du Nord possède une indication géographique protégée par l’UE.

8. Drisheen, Crubeens and Tripe

Le Drisheen est un boudin noir de Cork préparé avec du sang de vache, de mouton ou de porc. Le Crubeens est un pied de porc rôti tandis que le Tripe est traditionnellement est préparation d’estomac de vache lentement cuite dans du lait avec des oignons.

Grazing Sheep, Dunmore Head, Co. Kerry

9. 12.000 pièces

Le nombre de « blaas » cuits quotidiennement à Waterford. Un « blaa » de Waterford est un délicieux petit pain rond et tendre qui bénéficie d’une indication géographique protégée par l’UE.

10. Pommes de terre

La pomme de terre a été introduite en Irlande dans la seconde moitié du XVIe siècle. Aujourd’hui, elle est utilisée dans un « boxty » (une sorte de crêpe), un « champ » (purée avec de l’oignon de printemps), un

« colcannon » (purée de chou) et un « potatoes farls » (une sorte de pain de pommes de terre préparé en Irlande du Nord)

People’s Park Market, Dun Laoghaire

11. Beaucoup de beurre

À son apogée, le marché du beurre de Cork était le plus grand marché d’exportation au monde.

12. 5.000 ans

L’âge du plus ancien ‘bog butter’ découvert à Tullamore, dans le comté d’Offaly. Le ‘bog butter’ fait référence à une ancienne substance cireuse trouvée dans les tourbières irlandaises. Il s’agit probablement d’une ancienne méthode de fabrication et de stockage du beurre.

Plus d’information: https://www.ireland.com/fr-be/activit%c3%a9s/boire-et-manger/articles/taste-theisland/

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY