10 bonnes raisons d’aller à Oman

Au Sud-Est de la Péninsule Arabique, le Sultanat d’Oman était une étape incontournable sur les routes de l’encens à celles et de l’or noir. On y dit même que Sindbad le marin y aurait vécu au Xe siècle…  Alors, pourquoi attendre plus longtemps pour partir à sa rencontre…

Le temps

Ici la température est idéale de 6h05 à 6h20 et de 16h50 à 17h43. Entre les deux: il fait un brin trop chaud. Et encore, en novembre la « saison chaude  » est passée disent-ils. Du coup je ne pense pas que venir ici en juillet-août soit une bonne idée à moins de se déplacer constamment dans un frigo.

En ce moment la mer est chaude, les températures varient entre 30 et 40 degrés mais l’air y es10 bonnes raisons d’aller à Omant très frais dans les wadis et près de la mer.
Bizarrement le soleil tape mais sans trop d’agressivité puisque aucun coup de soleil n’a été à déclarer

L’exploration des Wadis

Le Sultanat d’Oman est réputé pour ses vallées profondes appelées « wadis », qui font partie intégrante du patrimoine omanais. Ce sont des petits coins de paradis terrestre qui abritent des grottes spectaculaires, des gorges étroites et des piscines naturelles.

En plus de panoramas fabuleux, les randonnées aquatiques pour y accéder sont mystiques et semblent tout droit sorties d’un décor de Disney. 

Le camping est légal et gratuit.

Plages, forêts, désert, falaises, il existe 1001 spots pour poser sa tente. Les omanais sont des grands fans de camping aussi, donc aucun souci pour s’acheter une tente à Mascate ainsi que tout le matériel nécessaire (notamment une glacière).

Les trajets en 4X4

Louez-en un au début de votre périple et vous serez libre comme l’air. Une grosse voiture est indispensable car même si les routes sont impeccablement construites du Nord au Sud du pays, l’idée c’est de pouvoir passer par des petits chemins off road.

Ces milliers de sentiers sont les clés du paradis. Ils aboutissent à des plages interminables, des points de vue hallucinants et des petits repères magiques nichés entre mer et falaises.

Le 4X4 devrait en théorie éviter d’embourber votre voiture, je dis bien en théorie.  Quoiqu’il arrive vous finirez par vous embourber. Inspirez, expirez, et prenez-le avec philosophie.

Les omanais

Dans tous les lonely planet du monde, on vous recommandera un pays X pour la légendaire hospitalité de ses habitants. A la fin, on a l’impression que dès qu’on quitte « l’Europe froide et dépressive », c’est le pays des Bisounours.
Pour Oman, c’est différent. Les gens sont d’une douceur inouïe dans leurs gestes comme dans le ton de leur voix et puis surtout ils sont d’un altruisme époustouflant!
Si vous leur demandez de l’aide, non seulement ils le feront de bon cœur mais en plus ils vous inviteront pour le thé après. Et puis ils sont aussi drôles, respectueux, honnêtes, souriants, bref, difficile de ne pas être sous le charme.

Oman Off Road

La bible de toutes les personnes qui visitent Oman. Un bouquin pas bon marché qui recense toutes les belles routes, plages, mosquées, forts, panoramas, et spots pour poser sa tente hors des sentiers battus.

Les tortues

De juin à septembre, les mamans tortues viennent pondre leurs œufs sur les plages. Ceux-ci sont alors enfouis dans le sable pendant 2 mois et puis éclosent. Des centaines de bébés tortues surgissent alors du sable à la recherche de la mer. Seulement 1 tortue sur 1000 survivra à ce terrible périple.

Si vous avez le bonheur de camper sur une plage à proximité des sites de ponte, vous risquez d’être envahi par des bébés tortues pendant la nuit. Tout ce qu’il vous reste à faire alors c’est de remettre le petit sur le droit chemin et espérer qu’il survivra jusqu’à atteindre l’âge adulte.

La situation politique stable

Qui dit Sultanat dit Sultan, comme dans Aladin. Qabus ibn Said est le chef de l’État et du gouvernement et règne dans un système de monarchie absolue. Il est Sultan d’Oman depuis qu’il a renversé son père en 1970. A l’époque, Oman était alors  le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, vivant hors du temps, exploitant peu son pétrole, et en pleine guerre civile. Acteur influent de la diplomatie mondiale, c’est en grande partie à lui qu’on doit la sécurité et la bonne entente qui règne dans le pays aujourd’hui. Ouvertement gay, il laisse à son peuple la liberté de culte et ne réprime que très peu l’adultère et l’homosexualité, bien que ceux-ci soient encore considérés officiellement comme des délits.

L’impression d’être seul au monde

Si l’air irrespirable d’Oman fait des mois d’été la basse saison touristique du pays, octobre novembre mars et avril sont des moments propices pour s’y rendre.

Les températures sont certes un peu hautes mais permettent de découvrir un pays quasiment sans y croiser un touriste. Les alentours de la capitale sont toujours peuplés de cette étrange créature munie d’un Oman off road et d’un appareil photo, mais une fois dans les terres vous risquez de ne plus croiser personne. Et il n’y a rien à dire, dormir seul dans le meilleur spot de camping d’Oman, ça vaut quelques petits coups de chaud.

Décor des 1001 nuits

Loin des extravagances de Dubaï et Abu Dabi, Oman a su garder un charme brut, une authenticité culturelle. Le tourisme y est écologique et de qualité. En effet, il existe très peu de sites dénaturés ou de pièges à touristes puisque le gouvernement met un point d’honneur à préserver l’environnement naturel du pays. Le pays n’est pas bien grand mais il existe bon nombre de décors différents. Des dunes brûlantes du désert à la fraîcheur des wadis taillés dans la montagne, en passant par les petits villages de pêcheurs que vous croisez sur la côte, Oman est doté d’une puissance qui envahira instantanément votre âme.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse