Wallonia Trade Day : un succès!

A l’heure où les salons consacrés au tourisme au sens large, qu’ils soient publics ou réservés aux professionnels, ont de plus en plus de mal à subsister, ce Wallonia Trade Day fait figure d’exception !

Cette journée s’est déroulée pourtant un vendredi 13 ! mais il en fallait plus pour effrayer Pierre Coenegrachts, Directeur Général (Adjoint) de WBT. En arrivant au Dolce La Hulpe, nous nous attendions à voir quelques tables réparties dans une petite salle, de rares « roll-up », et quelques visiteurs plus ou moins intéressés. Erreur ! Une cinquantaine de stands classés par province entouraient la grande salle de l’hôtel, et les acheteurs se pressaient comme dans les plus beaux jours des années 70 ou 80. Nous disons bien : les acheteurs !

C’est qu’on a signé des contrats ce dernier vendredi, et c’est surtout que la sélection des « hosted buyers » avait été bien faite : petits T-O et autocaristes venus de France (moins qu’attendus), mais surtout des Pays-Bas, de Grande-Bretagne, d’Europe Centrale, d’Europe du Sud, de Chine…

Nous ne pouvons citer tout le monde, hélas, mais toutes les forces vives du Brabant Wallon étaient présentes : les hôtels Dolce, Martin’s et Novotel Wavre, Waterloo (la ville) ainsi que Waterloo 1815, les musées de LLN ; pour Namur nous avons vu Freyr et Annevoie, les Grottes de Han et Dinant Evasion. La province de Luxembourg suggérait Houffalize et Bastogne, l’Euro Space Center et la Semois.

Nous avons redécouvert un hôtel comme La Barrière de Transinne et le dynamique bureau Meeting Luxembourg à côté de la locomotive Durbuy.

En Province de Liège on a pu rencontrer Coo ou Spa, Stavelot et Blegny-Mine, et ce petit bijou d’hôtel Naxhelet à Wanze, au milieu de 30 trous de golf ! L’Ostbelgien était là, bien sûr, et Michel Pauquet qui représentait les hôtels van der Valk de Verviers et de Liège.

Enfin le Hainaut et ses lacs, ses ascenseurs hydrauliques, ses sites miniers majeurs. Tournai, Mons… tiens, où était Charleroi ? La table était bien réservée et payée, mais vide… Dommage, à nouveau, pour l’image de la ville.

En tout cas, outre le très beau buffet de spécialités belges, nous avons apprécié l’accueil dans ce petit salon, et le dynamisme des opérateurs publics et privés du tourisme wallon. Et quand nous disons « petit salon », c’est avant tout pour ne pas en vexer d’autres… Nul doute que pour la prochaine édition, l’endroit sera trop petit ; et pourtant le Dolce La Hulpe, par sa situation proche de Bruxelles et de Charleroi, ses vastes parkings, et son offre MICE, est un excellent choix !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE