Vietnam Airlines. Plutôt pas mal !

Comme à chaque fois, nous avons payé intégralement notre billet. Nous pouvons donc nous permettre d’écrire positivement ou négativement notre expérience. Là nous avons été agréablement surpris par Vietnam Airlines.

La compagnie nationale vietnamienne adore l’A350

Vietnam Airlines a reçu le 12ème des 14 Airbus A350-900 commandés précédemment.

La compagnie aérienne avait reçu son premier A350 en 2015. Les deux autres appareils seront livrés à Vietnam Airlines en 2019.

Vietnam Airlines a obtenu 4 étoiles

La qualité de service de Vietnam Airlines a été évaluée quatre étoiles par SkyTrax pour la deuxième année consécutive. La compagnie aérienne est également jugée par les passagers internationaux pour l’identité culturelle montrée sur chaque vol. On peut dire que c’est mérité.

Un départ de Singapour vers Hanoï

Nous étions au départ de Singapour au début de l’après-midi. Vietnam Airlines part du nouveau terminal 4. L’enregistrement a été rapide et sympathique au comptoir d’enregistrement.

Ils ne sont accessibles qu’aux passagers business et aux porteurs de cartes Skyteam. En effet le nouveau terminal 4 de Singapour se veut résolument moderne et chacun doit faire son enregistrement lui-même. Pour être honnête, on n’aime pas trop ce terminal qui est dédié principalement aux low-cost.

Un accès au lounge Skyteam

Le salon accueille les passagers de plusieurs compagnies. Lors de notre départ, il n’y avait pas grand monde. Si l’offre de boissons et de nourriture est correcte, vous ne trouverez quasiment aucune revue ou journaux.

Le design n’est pas très réussi (selon nos critères) et surtout pas convivial. Il y a un alignement de sièges qui ne permettent pas de communiquer avec son voisin.

Embarquement pour Hanoï

Le vol VN 660 est prévu à 15h50. L’embarquement est parfaitement organisé. Comme d’autres passagers en business, nous embarquons en priorité. L’accueil à bord est souriant.

Comme, il s’agissait pour cette étape d’un Airbus A320, nous avons cru que comme les compagnies européennes, nous aurions des sièges comme en classe économique avec éventuellement un siège vide entre les deux.

Nous avons eu la surprise de voir des fauteuils larges et un espace pour allonger les jambes. Très rapidement, vous avez droit à une serviette pour vous rafraichir ainsi qu’un verre de bienvenue. Des journaux sont également proposés.

Des prestations de qualité pour un vol régional

Vietnam Airlines soigne ses passagers en classe affaire. C’est évident. Alors que nous nous attendions à une pâtisserie et un café, les hôtesses vous servent un véritable repas. Il faut reconnaître que c’était délicieux.

Les hôtesses sont toujours présentent afin de vous servir du pain ou des boissons de votre choix. Un petit bémol, le siège avant ne comporte pas de télévision. Donc, pas de films ou de musiques.

Une arrivée un peu chaotique à Hanoï

Lors de notre arrivée, il a fallu chercher pour savoir où se trouvait le chemin pour notre transit. La signalisation n’est vraiment pas claire.
Par ailleurs, vous vous retrouvez avec des passagers en partance pour effectuer une nouvelle fouille des bagages. Il faut admettre que nous avions connu pareille mésaventure à Helsinki.

Une attente au salon Vietnam Airlines

Les passagers business sont invités au salon. Il est énorme avec des fauteuils bien confortables. Nous en avions besoin car nous avons dû attendre 4h. Les boissons sont à profusion. Pour la nourriture, l’ambiance est vietnamienne et vous serez ravis de préparer vous-même votre « pho ».
Départ vers Paris en fin de soirée
Il est près de 23h quand vous embarquez à bord du vol VN19. La fatigue commence à se faire sentir. Là encore, malgré la foule devant le comptoir d’embarquement, les employés de Vietnam Airlines restent courtois et calmes.

L’accueil à bord reste très agréable. Nous découvrons l’A350 de la compagnie vietnamienne. La cabine est très propre et nous prenons place rapidement. Une trousse de marque vous est remise. Vous avez droit à des chaussons. L’oreiller et la couverture ont été également déposés. La serviette chaude et les boissons sont servies rapidement avant le décollage.

Malheureusement, nous aurons une heure de retard afin de permettre l’ajout de fret dans les soutes de l’appareil. Un steward fera l’effort d’effectuer des annonces en français !

Un dîner léger et une très bonne nuit

Après que l’avion ait atteint sa vitesse de croisière, on peut découvrir le programme de divertissement qui comporte de très nombreux films. Le service de restauration commencera rapidement. Il est plus de minuit.

Le menu comportait un choix de trois plats principaux. Il y a bien sûr des spécialités vietnamiennes mais également de plats occidentaux. On se contentera des entrées et du dessert.

Il est temps de mettre son siège en position horizontale et de se préparer à dormir. Durant le vol, nous sommes allés visiter les toilettes qui étaient à chaque fois très propres. Le personnel est toujours présent et n’hésite pas à vous proposer une boisson ou à manger.

Réveil en douceur

Environ deux heures avant notre arrivée, le petit déjeuner est servi.
Ici encore vous avez le choix entre un « pho vietnamien » ou un petit déjeuner traditionnel. Le personnel est toujours prompt à répondre à vos besoins : du café ?, un peu plus de viennoiseries ?

On le répète, le service est impeccable. L’arrivée se fait avec une petite heure de retard. Cependant, bonne surprise, la queue à la police des frontières est très rapide pour les porteurs de passeports européens. Par contre pour les autres, cela doit être franchement un cauchemar. Les valises arrivent assez rapidement.

Donc, c’est une bonne surprise ce voyage avec Vietnam Airlines hormis un transit pas très simple et un léger retard. On regoûtera à Vietnam Airlines pour notre retour. Par contre une petite inquiétude pour notre transit d’une heure à Hanoï….

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE