Une responsable du numérique, une nouveauté pour TUI

La numérisation et la mise en réseau du plus grand groupe touristique mondial nécessite la création d’un nouveau poste ! TUI est allé en Californie chercher son oiseau rare

Une patronne du numérique chez TUI

Il est évident que le groupe allemand avait pris un certain retard sur les aspects numériques. Il y a désormais de nombreux chantiers éparpillés au travers des diverses filiales. Il fallait une pointure pour assurer une convergence sur les moyens numériques. C’est une femme qui a été choisie ! Il y a du progrès chez TUI…

Elke Reichart vient de chez HP

Elke Reichart a travaillé pendant plusieurs années pour la société américaine Hewlett Packard. Elle a non seulement œuvré aux Etats – Unis et en Allemagne mais également en France. Elle pilotait directement 130 directeurs et indirectement plus de 1000 personnes.

Après plusieurs postes de direction chez HP, elle avait la vice-présidence de la stratégie et de la planification au siège de HP à Palo Alto en 2012. C’est assurément une femme de caractère.

TUI doit rendre cohérent sa stratégie de développement numérique

Elle jouera sûrement un rôle clé dans la mise en œuvre cohérente de la stratégie informatique et digitale du groupe. Après une période de transition, elle devrait prendre la présidence de la filiale Tui InfoTec, le fournisseur interne de services informatiques.

Le plan « TUI 2022 » est en marche

Fritz Joussen, le patron de TUI, avait présenté, il y a quelques semaines, les grandes lignes de son programme « TUI 2022 ». Il évoquait notamment la croissance et la digitalisation dans de nouveaux marchés. Il compte assurer l’expansion mondial du groupe grâce aux moyens numériques.

Il sait que pour gagner la bataille, notamment en Asie et en Amérique du Sud, il aura besoin surtout de nouveaux médias numériques. Entre blockchain et intelligence artificielle, il faudra trouver les meilleurs ingrédients pour atteindre cette nouvelle clientèle.

Un vrai challenge !

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE