Un Jardin Botanique dans le Vaucluse

Ouvert depuis le printemps dernier, le Jardin Botanique du Domaine de la Citadelle, à Ménerbes en Vaucluse, offre aux visiteurs, sur cinq restanques du XVIIe/XVIIIe siècles, plantes aromatiques, médicinales, sauvages, magiques… le tout avec une vue imprenable du village de Ménerbes jusqu’aux Monts de Vaucluse, en passant par la plaine du Luberon et le Mont Ventoux.

Yves Rousset-Rouard, ancien producteur de cinéma, maire de Ménerbes pendant près de 20 ans, ancien député, est tombé amoureux de ce village au point d’en acheter la Citadelle pour y demeurer, de créer un domaine viticole pour s’investir dans l’agriculture et le vignoble local. C’est l’aboutissement d’un désir né il y a plus de 50 ans, alors qu’enfant il visitait un jour le Jardin Botanique Alpin de Samoëns où il passait ses vacances.

De la truffe aux tire-bouchons

Sur cinq hectares d’antiques terrasses, ce jardin invite à la flânerie et à la contemplation. Perché sur les hauteurs du Domaine, on y accède directement par le caveau – pas de marches, juste une faible pente, ici tout est accessible à tous. On accède tout d’abord à une « truffière », une terrasse plantée d’arbres truffiers qui, dans quelques années, permettront de récolter la tuber mélanosporum, l’un des produits phare du Vaucluse

Puis, dans de larges bacs en bois à hauteur d’homme — qui évitent le tour de rein à force de se baisser pour plonger le nez dans les bouquets odorants —, dûment étiquetées, les herbes aromatiques et médicinales, les sauvages comestibles, les herbes de sorcière, aphrodisiaques ou toxiques, s’étalent et exhalent.

On peut terminer la visite avec un passage par le Musée du Tire-Bouchon, qui n’abrite pas moins de 1200 pièces, dont certaines très anciennes.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE