Un cauchemar à l’arrivée… qui fait débat !

Un husky est mort lors d’un vol KLM reliant Amsterdam à Los Angeles. L’animal n’aurait pas été chargé convenablement. Pour la compagnie, il faut attendre les résultats de l’autopsie… Pour l’association PETA, il faut bannir les voyages en soute et autoriser le vol en cabine pour (tous ?) les animaux… Pas simple !

Le vol KL601 a atterri à Los Angeles ce mercredi à 0h35 (heure locale) après un vol sans escale de 10 heures et 45 minutes. La propriétaire du husky, après avoir débarqué et passé les contrôles d’immigration, s’est rendue ensuite naturellement à l’espace réservé à la récupération des animaux pour récupérer son chien… sans imaginer le choc qui l’attendait.

Car, dans le caisson où il avait voyagé en soute, il gisait mort a rapporté le site TMZ ce mercredi. Les images très émouvantes de la scène n’ont pas été diffusées (dixit le site)… Citant un « salarié d’Air France (sic) », TMZ assure que les conditions de prise en charge du chien n’ont pas été conformes, ce qui a entraîné un manque d’oxygène pour l’animal qui est mort par asphyxie.

JetBlue et Southwest ont banni le transport des animaux en soute

Contacté par le site, un porte parole de KLM a « exprimé toutes ses condoléances (sic) à la propriétaire du chien…» Il a également fait aussi un premier point sur ce vol fatal pour le husky. « En coopération avec les autorités sanitaires locales, le chien a été d’abord examiné pour être sûr qu’il n’y avait pas de menaces immédiates de santé publique » (sans commentaires même si c’est le protocole). Le porte parole a également expliqué qu’il fallait maintenant attendre les résultats de l’autopsie pour déterminer la cause exacte de la mort du pauvre toutou…

L’organisation PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) s’est également exprimée sur ce triste sujet. « Des tragédies comme celle-ci doivent faire changer les mentalités des compagnies aériennes pour accueillir les animaux en cabine.» L’association enjoint Air-France-KLM d’imiter des compagnies comme JetBlue et Southwest qui ont banni le transport des animaux en soute où « ils endurent à la fois le bruit, des températures extrêmes ou des pressurisations inadéquates et, comme dans le cas du vol KLM, souffrent et meurent terrifiés… et seuls.»

S’il n’est vraiment pas évident de trouver des statistiques mondiales, encore moins européennes et nationales sur les décès d’animaux en vol, le département américain des transports aériens, quant à lui seul, en a recensé 136 au cours des cinq dernières années (janvier 2012 à février 2017), dont plus du tiers (53) se sont produits lors d’un vol de la compagnie United Airlines… Si vous voyagez aux States avec votre animal… évitez déjà celle-là !

Quant à faire cohabiter des chiens, des chats, des canaris et des poissons rouges (liste non exhaustive)… Sur terre, c’est déjà pas évident… à 10.000 mètres d’altitude dans un espace restreint (et en plus avec des humains propriétaires des bestioles à bord), ça l’est encore moins ! Un conseil… Faites-les garder !

++++++++++++++

Air France : animaux autorisé en cabine

Animaux acceptés
Vous pouvez transporter en cabine, sous réserve d’un accord du service client, un chien ou un chat dont le poids n’excède pas 8 kg (sac inclus). Votre animal doit être âgé d’au moins 10 semaines et avoir ses vaccins à jour. Pour les vols en France métropolitaine (y compris la Corse), et entre la France métropolitaine et la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion, l’âge requis est de 8 semaines. Pour les vols entre la France métropolitaine et la Guyane, votre animal doit être âgé de 15 semaines.
En cabine Business sur les vols intercontinentaux :
Air France n’accepte pas les animaux de compagnie en cabine Business sur les vols intercontinentaux. Pour sa propre sécurité, votre chien ou votre chat doit voyager en soute.
Veuillez noter que les animaux à nez retroussé ne sont pas autorisés en soute.
Voyage en cabine des animaux à nez retroussé
En cas de stress, les animaux à nez retroussé, tels que les chiens carlins, bouledogues, boxers, pékinois, shih tsu ou encore chats persans, peuvent souffrir de difficultés respiratoires. Aussi, avant tout voyage en avion, nous vous recommandons de demander l’avis de votre vétérinaire…

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse