Un casino « parisien » à Macao

La construction du casino « Parisian » aura duré 5 ans pour un coût évalué à 2,9 milliards de dollars. Avec sa tour Eiffel devant l’entrée, il ne totalise pas moins de 3.000 chambres, 5.200 m² d’espaces de congrès et de réunion.

Dont une salle de bal qui peut accueillir 2.600 invités), plusieurs restaurants internationaux, un spa, un club pour enfants, une piscine avec parc aquatique ainsi qu’une salle de spectacle de 1.200 sièges et un immense centre commercial sur trois étages, qui propose les dernières nouveautés de la mode et du luxe dans une ambiance parisienne, avec notamment la reconstitution de la place Vendôme…

Avec l’atout de ce nouveau casino, le groupe Sands totalise en chine 13.000 chambres d’hôtel : il s’ajoute au Venetian Macao, au Plaza Macao, qui abrite un hôtel Four Seasons, et au Sands Cotai Central, qui abrite plusieurs hôtels dont un St Regis, un Conrad, un Sheraton Grand et un Holiday Inn (sans compter le Sands Macao). Aucune autre entreprise en Asie ne propose d’héberger 14.000 personnes sous un même toit.

Le rôle du MICE

Le marché MICE a joué un rôle significatif dans le développement de Cotai en Chine, a ajouté Shelton Adelson. Mais deux autres projets devraient permettre de développer encore plus le marché MICE en Asie : le pont Zhuhai, qui offrira un accès à ‘aéroport d’Hong Kong, et le réseau Light Rail, qui reliera Cotai avec d’autres parties de Macau en 2019.

Même si c’est un immense casino, « The Parisian » va se focaliser sur d’autres marchés que le jeu, en accord avec la ligne directrice du gouvernement de Macau qui veut changer la réputation de la zone, le jeu ne pouvant représenter plus de 9% de l’activité totale de l’hôtel. [Source : Business Traveler]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE