TripAdvisor fait un pas de plus dans sa conquête du monde

On connaissait les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) : il faudra désormais parler des BAT, le trio de tête des sites d’e-tourisme, avec tous les excès que permet leur situation de monopole. Qui sont-ils?

B comme Booking, qui rend sans doute de nombreux services à ses utilisateurs et mêmes aux hôteliers, mais au prix de commissions monstrueuses que doivent lui verser ceux-ci ;

A comme Airbnb, le site où les propriétaires d’appartements gagnent plus d’argent qu’en les louant au mois, en accueillant pour (un peu) moins cher qu’à l’hôtel des hordes de touristes braillards qui défigurent le centre des villes et encouragent la spéculation ;

T comme TripAdvisor, le site qui fait la pluie et le beau temps dans l’hôtellerie mondiale et la restauration, grâce à des millions d’avis dont une grande partie est rédigée par des officines spécialisées à Madagascar et ailleurs par des gens trop pauvres pour avoir jamais mis les pieds dans un hôtel ou un restaurant…

Des nouveautés

Le spécialiste autoproclamé des avis touristiques entame à présent une transformation de son site qui reprend les codes des réseaux sociaux et s’équipera dès la fin de l’année d’une nouvelle application mobile multilingue. La version bêta de cette plateforme vient d’être officiellement présentée.

Sur cette plateforme plus sociale, les utilisateurs pourront bientôt suivre le profil de leurs amis, mais aussi ceux des marques, des influenceurs et des experts du voyage qui partagent des informations relatives à leurs centres d’intérêt. Soit une nouvelle source de recommandations destinées à inspirer le voyageur.

L’utilisateur aura la possibilité de créer des « Voyages » lorsqu’il part en séjour pour y inclure les activités qu’il a appréciées. Il peut s’agir d’un guide de voyage complet ou d’une simple liste de choses à faire dans une destination, que l’utilisateur décide de partager publiquement ou de garder privé pour un usage personnel.

Des contenus personnalisés

Autre nouveauté, la création d’un flux d’informations dédiées au voyage, que ses utilisateurs pourront faire défiler afin de repérer plus facilement des informations pertinentes lors de la planification. La personnalisation des contenus est également à l’ordre du jour. En effectuant une recherche à propos d’une destination particulière, les membres accéderont désormais à des contenus personnalisés.

Par exemple, les membres qui planifient un voyage à Paris pourront voir un avis sur le meilleur restaurant de la ville, un guide de voyage des influenceurs sur les choses à voir et également l’avis d’un ami sur un nouvel hôtel près de la tour Eiffel.

« Le nouveau TripAdvisor est le seul site de voyage qui réunit des outils d’amplification issus des réseaux sociaux mais donne également l’accès à un contenu étonnant, en plus de nos capacités de réservation existantes ». Bien entendu, les utilisateurs peuvent toujours réserver un hébergement ou une activité via la plateforme.

500 influenceurs du voyage!

La version bêta du site réunit 500 « influenceurs » chargés de publier quotidiennement du contenu spécifique au voyage. Ça promet ! Il s’agit de marques grand public mais aussi d’éditeurs, de partenaires et d’influenceurs du voyage ou encore des marques de TripAdvisor Media Group, par exemple Smarter Travel. National Geographic, Condé Nast Traveler, Business Insider ou encore GoPro, qui figurent parmi les bêta-testeurs de la nouvelle plateforme.

TripAdvisor cumule 661 millions d’avis et opinions sur plus de 7,7 millions d’hébergements, de compagnies aériennes, de restaurants et d’attractions D’après une étude comScore, 60 % des personnes qui réservent des voyages en ligne ont consulté TripAdvisor au cours du processus de planification et de réservation. L’étude rapporte également que 74 % des voyageurs ont utilisé la plateforme pour leurs réservations sur les sites Internet des hôtels. Des chiffres qui auraient motivé sa transformation.

+++++

Notre avis : Si tout se passe comme le souhaite TripAdvisor — et pourquoi n’en serait-il pas ainsi ? — c’est une formidable machine (à sous) qui est en train de se mettre en route et risque de tout écraser sur son passage. Sa nouvelle plateforme va drainer tout ce que le Monde compte de ploucs qui ne demandent qu’à avaler les « recommandations » de prétendus experts. Il sera de plus en plus difficile pour les opérateurs touristiques de faire leur métier honnêtement, sans passer par les fourches caudines de TripAdvisor, qui exigera toujours plus (d’argent) pour les référencer.

Prenons ici le pari que l’ingestion d’une compagnie aérienne ou d’une chaîne hôtelière sera une prochaine étape dans la marche inexorable des BAT vers toujours plus d’intégration pour toujours plus de contrôle, leurs démiurges allant même jusqu’à rêver de s’unir pour enfanter le monde de leur vœux… C.B.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE