TripAdvisor : Décision judiciaire historique

Une nouvelle étape dans la collaboration avec les autorités de contrôle

TripAdvisor®, leader mondial de la prévention de la fraude d’avis en ligne, salue aujourd’hui le résultat d’une décision judiciaire décisive en Italie, qui a vu un fraudeur d’avis en ligne récidiviste condamné à une peine de prison.

À l’occasion de l’une des premières affaires judiciaires de ce type, le tribunal pénal de la ville de Lecce a jugé que la rédaction de faux avis, en utilisant une fausse identité, était un comportement criminel au regard du droit pénal italien. Le propriétaire de PromoSalento, qui commercialisait des faux avis à des établissements italiens, a été condamné à 9 mois de prison et à payer environ 8.000 euros de dommages et intérêts.

La fraude aux faux avis contre rémunération – lorsque des entreprises ou des particuliers « monnayent » de fausses critiques à des propriétaires d’établissements – constitue une violation de la loi dans de nombreux pays, mais il s’agit ici de l’un des premiers cas d’application qui aboutit à une condamnation pénale.

TripAdvisor a soutenu les poursuites légales à l’encontre de PromoSalento en tant que partie civile en partageant les preuves de ses enquêtes internes approfondies et en apportant le soutien de son conseiller juridique italien. TripAdvisor prend très au sérieux la lutte contre la fraude aux faux avis et utilise une technologie de suivi de pointe ainsi qu’une équipe d’enquêteurs dédiée pour détecter les sociétés qui commercialisent de faux avis, afin de les empêcher d’agir.

TripAdvisor se réjouit d’avoir l’opportunité de travailler avec les autorités d’application de la loi, y compris l’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni et avec la Federal Trade Commission des États-Unis pour partager les informations et soutenir leurs efforts pour lutter contre les faux avis en ligne.

Brad Young, Vice-Président, Avocat Général Associé de TripAdvisor : « Il s’agit d’une décision historique pour l’industrie des services numériques. Écrire de faux avis a toujours été une fraude, mais c’est la première fois que nous voyons une personne condamnée à une peine de prison ».

« Nous investissons beaucoup dans la prévention contre la fraude et nous obtenons des résultats positifs. Depuis 2015, nous avons mis un terme à l’activité de plus de 60 sociétés qui commercialisaient des avis dans le monde. Cependant, ne pouvons pas tout faire seuls, c’est pourquoi nous sommes impatients de collaborer avec les régulateurs et les autorités chargées de l’application de la loi pour soutenir leurs poursuites ».

« Les avis en ligne jouent un rôle majeur dans les décisions d’achat des touristes et des consommateurs, mais il est important que tout le monde respecte les règles », a déclaré Pascal Lamy, Président du Comité mondial d’éthique du tourisme (UNWTO). « Les faux avis contreviennent clairement aux lignes directrices du Comité mondial d’éthique du tourisme, que nous avons publiées l’an dernier pour guider l’utilisation responsable des notations et des critiques sur les plateformes numériques. Les recommandations ont été élaborées en collaboration avec TripAdvisor, Minube et Yelp et nous savons que la collaboration de l’industrie a un rôle important à jouer dans la lutte contre la fraude d’avis en ligne ».

La communauté internationale de voyageurs est un partenaire essentiel dans la lutte contre la fraude aux faux avis rémunérés, et les preuves partagées par les propriétaires d’établissements approchés par des entreprises qui commercialisent des avis sont particulièrement précieuses. Toute personne approchée ou contactée par des sociétés ou des particuliers proposant de faux avis contre rémunération ne doit pas s’engager, mais partager des informations avec TripAdvisor directement via l’adresse e-mail paidreviews chez tripadvisor.com. Tous les signalements envoyés à l’équipe de conformité du contenu de TripAdvisor seront examinés et toute information, aussi mineure soit-elle, peut aider.

TripAdvisor a récemment lancé une nouvelle base de ressources d’information en ligne où les internautes peuvent en apprendre davantage sur la façon dont l’entreprise modère les avis et protège son contenu. De nouveaux articles seront ajoutés régulièrement pour aborder des sujets tels que la façon dont TripAdvisor modère les avis ou détermine si un avis est frauduleux. TripAdvisor propose également une série de d’articles sur le travail essentiel de ses enquêteurs chargés de la lutte contre la fraude, avec de nouvelles études de cas régulièrement ajoutées.

Quelle formidable leçon d’hypocrisie! TripAdvisor a trouvé son lampiste, qu’il utilise pour faire croire qu’il n’y a que des exceptions dans son système, qui s’abrite du mieux du monde de ces méchants rédacteurs de faux avis qui parviennent, tout à fait exceptionnellement, à passer à travers les mailles de son filet. Il en appelle même à la délation… Allons donc! TripAdvisor a beau jouer les vierges  effarouchées, il n’échappera à personne qu’il est lui-même l’organisateur de cette gigantesque tartuffferie. On accordera — peut-être — du crédit à ses commentaires le jour où il respectera lui-même les règles qu’il prétend défendre, le jour où il n’acceptera sur son site que les avis autorisés de vrais clients, qui ont effectivement consommé le service, hotel ou restaurant, Tout le reste n’est que baratin. C.B.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE