Touring dépanne aussi les véhicules électriques

Touring propose de nouveaux véhicules de dépannage capables de dépanner des véhicules électriques sur place. Ces ‘boosters’ peuvent recharger sur place les véhicules en panne d’électricité, ce qui rend un remorquage vers un garage ou une borne de chargement inutile. L’organisation de mobilité démarre à Bruxelles avec un projet pilote.  Le but est de fournir de l’aide à un parc de véhicules écologiques grandissant, de manière plus efficace et plus rapide.

Alors qu’en 2014, il n’y avait que 1.792 véhicules électriques en circulation, ce nombre est passé aujourd’hui à 9 244, soit cinq fois plus en quatre ans.  Si, à ce chiffres nous ajoutons d’autres types de véhicules électriques (tels que les cyclomoteurs et les bus) nous atteignons le nombre de 13.514. Le nombre d’inscriptions sur une base annuelle augmente également: en 2012, seules 562 voitures électriques étaient immatriculées. En 2017, il y en avait déjà 2 709 *.

Avec ses vélos électriques pour l’assistance routière, Touring ne fait pas que «verdir» sa propre flotte.  L’organisation souhaite également aider les conducteurs d’un véhicule électrique qui, pour une raison quelconque, doivent faire face à une batterie à plat. Lorsqu’il gèle, par exemple, un véhicule électrique perd 30% de plus d’électricité que par temps chaud. Afin d’éviter tous les désagréments d’un remorquage et des longues charges, Touring introduit dans une première phase deux véhicules de dépannage qui aident les plus malchanceux sur place et les rendent mobiles à nouveau dans les meilleurs délais. Ces véhicules «boosters» apportent une réponse au marché croissant des véhicules électriques sur nos routes.

9 pannes sur 10 solutionnées

Quiconque est en panne n’appelle évidemment pas directement un patrouilleur en bordure de route mais appelle la centrale d’urgence de Bruxelles. Là, après quelques questions spécifiques, on décide si l’envoi d’un booster est nécessaire.

Sur base de plusieurs décennies d’expérience pratique, Touring sait mieux que quiconque quelles sont les pannes les plus courantes et comment les résoudre. Près de la moitié des cas concernent des problèmes de batterie ou de pneus. Mais de nombreux problèmes électriques et électroniques peuvent également être résolus sur-le-champ. En pratique, un patrouilleur résout les pannes dans 9 cas sur 10 **.

*Chiffres StatBel et Febiac

**L’utilisation d’un booster est compris dans le contrat de dépannage souscrit par le consommateur, sans augmentation de prix.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY