Six îles thaïlandaises paradisiaques et accessibles

À la suite de l’annonce concernant la fermeture temporaire de la célèbre baie de Maya dans l’archipel de Ko Phi Phi – extrêmement populaire auprès des touristes en raison du film La Plage avec Leonardo Di Caprio –, l’office du tourisme de Thaïlande souhaite indiquer aux voyageurs quelles îles il est préférable de visiter selon les différentes saisons.

Avec ses côtes incomparables, le pays offre en effet une multitude d’alternatives au moins aussi sublimes mais beaucoup moins touristiques que la fameuse baie de Maya. Il faut toutefois tenir compte des saisons, c’est pourquoi l’office du tourisme donne quelques directives et suggestions afin que vous puissiez profiter au maximum des plages de Thaïlande. 

La Thaïlande connaît dans l’ensemble deux saisons : la saison sèche, d’octobre à mars, et la saison des pluies, d’avril à septembre. Mais ces saisons se manifestent différemment selon la région dans laquelle vous vous trouvez : il est par exemple déconseillé de se rendre en mer d’Andaman durant la saison humide en raison des fortes pluies et des vents violents. Visiter Ko Phi Phi à cette période n’est dès lors pas une bonne idée.

La saison des pluies

Durant la saison des pluies, l’office du tourisme de Thaïlande recommande par conséquent aux touristes de préférer les îles du golfe de Thaïlande.

1) Mu Ko Ang Thong

À 32 kilomètres au nord de Ko Samui se trouve l’archipel de Mu Ko Ang Thong qui se compose de 42 îles, dont un grand nombre sont inhabitées.  Toute la zone est un parc naturel protégé, ce qui signifie qu’on y voit peu de constructions et que les îles se prêtent donc à merveille aux randonnées ainsi qu’aux baignades et aux bains de soleil sur une plage retirée. L’île de Ko Mae ko est connue pour sa lagune vert émeraude tandis que l’île de Ko Wua Ta Lap offre une vue sublime sur l’ensemble de l’archipel. Vous pourrez opter pour un hébergement chez l’habitant à Ko Phaluai, une formule respectueuse de l’environnement.

2) Ko Taen et Ko Mat Sum

À quelques kilomètres au sud de Ko Samui, vous trouverez les îles jumelles de Ko Taen et Ko Mat Sum, toutes deux pourvues de magnifiques plages dorées et d’eaux cristallines. La destination idéale pour faire du snorkeling ou prendre un bain de soleil, loin de la foule. Vous pouvez y séjourner dans l’un des petits boutique-hôtels de la région.

3) Ko Thalu

Les amateurs de plongée trouveront leur bonheur à Ko Thalu, située à une vingtaine de minutes en speed boat de Prachuap Khiri Khan. La petite île compte de nombreuses grottes et plages isolées. Le monde sous-marin y est incroyablement beau, mais l’île accueille également une multitude d’espèces d’oiseaux différentes. Ko Thalu ne dispose que d’un seul hôtel, un éco-complexe 3 étoiles.  Un endroit idéal pour ceux qui aiment le calme et l’intimité.

La saison sèche

Si vous voyagez durant la saison sèche, entre octobre et mars, nous vous conseillons de privilégier la côte nord-est de la Thaïlande ou la mer d’Andaman. Ici encore, l’office du tourisme a quelques suggestions à proposer à ceux qui préfèrent éviter la foule.

1) Ko Yao Yai et Ko Yao Noi

Ces deux îles se situent au cœur de la baie de Phang Nga et sont accessibles en 20 minutes en speed boat depuis Phuket, Phang Nga et Krabi. Ko Yao Noi offre des plages somptueuses et un littoral sublime avec de superbes panoramas. Ko Yao Yai est quant à elle plus animée et authentique en raison de ses quelques charmants villages de pêcheurs. Vous devez absolument découvrir l’un des marchés aux poissons et goûter à du homard frais. Sillonner la mangrove en kayak est également une activité incontournable.

2) Ko Muk

Cette île est l’une des perles cachées de la province de Trang. Ses plages de sable blanc, ses eaux azur et son ambiance authentique la rendent unique. Ko Muk est également connue pour sa grotte émeraude, qui s’illumine totalement lorsque le soleil de midi se reflète sur ses eaux vertes. La faune et la flore y sont particulièrement riches et il s’agit de l’un des seuls endroits au monde où l’on peut voir un dugong, ou vache marine.

3) Ko Mak

La paisible île de Ko Mak se situe à environ 40 minutes de la province de Trat. Les voyageurs y viennent pour y trouver quiétude et intimité. Avec ses eaux turquoise et ses plages de sable fin, c’est une destination rêvée pour les romantiques. Depuis Ko Mak, vous pouvez aussi prendre un bateau jusqu’à l’île de Ko Kham située non loin qui, avec ses eaux cristallines et ses somptueuses plages, est encore plus idyllique que sa grande sœur Ko Mak, si c’est possible.

Pour découvrir encore plus de joyaux cachés de la Thaïlande, rendez-vous sur le site de l’office du tourisme : https://www.tourismthailand.org ou rejoignez le Tourism Thailand Fan Club sur Facebook : https://www.facebook.com/TourismThailandBeLux/

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE