Siemens fournira un système de navette automatique pour l’aéroport de Francfort

L’exploitant de l’aéroport de Francfort Fraport AG a confié à Siemens, en consortium avec Max Bögl Group et Keolis Deutschland GmbH & Co. KG, la livraison d’un système de mini-métro Airval entièrement automatique.

Il reliera le Terminal 2 au nouveau Terminal 3 et à la gare du Terminal 1. La ligne fera 5,6 kilomètres de long et comportera deux voies ainsi que trois stations. Siemens livrera 12 rames de deux voitures full automatiques dotées d’un système de gestion des trains basée sur la communication radio (GoA4 Communication Based Train Control Trainguard MT CBTC) mais aussi l’équipement des voies, les portes des quais, le système de communication, l’équipement du dépôt et le système d’électrification ferroviaire.

Siemens se chargera également de l’exploitation et de la maintenance du système pendant cinq ans, avec une option pour cinq années supplémentaires. Le système Airval sera conçu et développé sur le site de Siemens à Toulouse, en France. La mise en service de la navette automatique à l’aéroport de Francfort est prévue pour 2023.

L’Airval est un système entièrement automatisé de transport de passagers qui circule sur des pneus en suivant un rail de guidage central. Il permet des performances et des fréquences élevées, et est équipé d’un système de gestion de l’énergie qui garantit une haute efficacité opérationnelle.

« Avec le consortium constitué par Siemens, Max Bögl et Keolis, nous avons choisi un fournisseur système fiable. Le nouveau système de navette sera plus confortable et plus pratique pour nos clients, et renforcera considérablement la fonction de hub de l’aéroport de Francfort », commente le Dr Stefan Schulte, Président du conseil d’administration de Fraport AG.

« Nos systèmes Val actuels sont le fruit d’une expérience de plus de 30 ans et de recherche continue. Francfort est déjà la seconde commande d’Airval que nous avons enregistrée au cours de cet exercice, après celle de l’aéroport de Bangkok. C’est un produit particulièrement fiable offrant un degré élevé de disponibilité », ajoute Sabrina Soussan, CEO de la division Mobility de Siemens.

Les navettes Airval circuleront 24 heures sur 24 et sept jours sur sept à l’aéroport de Francfort, à la cadence d’une rame toutes les deux minutes. Elles pourront transporter plus de 4.000 passagers par heure et par direction aux heures de pointe. Leur vitesse maximale sera de 80 km/h. Les rames seront équipées de portes largement dimensionnées et de couloirs spacieux facilitant la montée et la descente, et offriront un espace généreux pour les bagages. Un WLAN et des écrans d’information contribueront aussi à la sensation de confort à bord.

Des systèmes Val de Siemens circulent déjà aux aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle et d’Orly à Paris ainsi qu’à l’aéroport O’Hare de Chicago. Ils sont également exploités comme des lignes de métro, par exemple dans les villes françaises de Lille, Rennes et Toulouse, ou encore à Uijeongbu, en Corée du Sud, et à Turin, en Italie.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse