Reprise du tourisme au Maroc

Au Maroc, la fréquentation touristique est au beau fixe. Au cours des trois premiers mois de 2017, plus de deux millions de touristes ont visité le royaume. Une augmentation des chiffres qui illustre une belle conjoncture.

Tendance à l’augmentation

L’observatoire national du tourisme fournit des chiffres encourageants. Les arrivées aux postes-frontières ont augmenté de 7,9% par rapport à la même période l’année dernière et l’arrivée de touristes étrangers s’est améliorée de 11,7%. Il faut ajouter à cela les arrivées de Marocains résidant à l’étranger, qui progressent de 2,7%.

Ce sont la France et l’Allemagne qui représentent les pays émetteurs les plus importants, avec 7% d’arrivées supplémentaires, juste avant le Royaume-Uni et les Pays-Bas qui progressent de 5%, suivis de l’Espagne (4%) mais aussi la Belgique (3% d’augmentation). Mais les arrivées en provenance des États-Unis augmentent le plus avec, 31% de plus.

Photo ©Hervé Ducruet
Photo ©Hervé Ducruet

Hôtellerie vs. Recettes voyages

Les nuitées se sont aussi améliorées de 16,3% par rapport à l’année précédente. L’observatoire national du tourisme recense 4,6 millions de nuitées dans les établissements hôteliers touristiques classés au Maroc. Le taux d’occupation s’est quant à lui accru de 4 points pour atteindre 39%. Sur l’ensemble des nuitées enregistrées sur le trimestre, 3,27 millions ont été réalisées par des touristes étrangers.

En revanche, le premier trimestre a vu diminuer les recettes voyages. L’année passée, ces dernières s’élevaient à 12,7 milliards de dirhams l’année passée, pour retomber à 12,1 milliards cette année, ce qui représente donc une baisse de 4,9% par rapport au premier trimestre 2016.

Quelles villes ?

Marrakech et Agadir ont généré à elles seules 61% des nuitées au premier trimestre de l’année. Les deux pôles touristiques du pays ont enregistré une hausse de 19% de leurs nuitées avec 1,67 million de nuitées à Marrakech et 1,17 million à Agadir.

Casablanca_tcm261-2256727La durée moyenne de séjour est estimée à 3,2 jours pour Marrakech et 5,6 jours pour Agadir. Les hôtels casablancais ont quant à eux enregistré une hausse de 13%. Mais ce sont les villes de Fès, Ouarzazate et Tanger qui enregistrent les plus fortes hausses : entre 25% et 32,27%.

Le rôle des marchés émergents

Si on constate une augmentation chez les pays émetteurs européens, la croissance du marché touristique est aussi générée par les marchés émergents. Le marché chinois, par exemple, affiche une hausse des arrivées touristiques de 784%.

Les arrivées russes augmentent aussi de 79% au cours du premier trimestre, tandis que les arrivées coréennes et japonaises s’améliorent respectivement de 63 et 62%.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE