Rencontre brutale à l’aéroport de Toronto

Le soir du 5 janvier, sur l’aire de trafic du Terminal 3 à Toronto Pearson, un aéronef de Sunwing est entré en collision, alors qu’il était remorqué et qu’il ne transportait aucun passager, avec un appareil de WestJet en attente de se garer, entraînant l’évacuation de ses 168 passagers. L’impact a provoqué un petit feu sur l’aéronef de WG, nécessitant l’intervention du Service des incendies et des urgences de YYZ. Le Bureau de la sécurité des transports a ouvert une enquête.

Tandis qu’un membre du Service des incendies a dû être traité à l’hôpital, les autorités aéroportuaires indiquent que l’évacuation des passagers de WS s’est déroulée en toute sécurité. Les passagers sont ensuite retournés au terminal, non sans recevoir l’approbation de l’Agence des services frontaliers du Canada. YYZ précise que ses opérations aéroportuaires n’ont pas été touchées de façon importante par l’incident. En revanche, elles l’ont bien davantage été par les conditions de météo et le temps extrêmement froid!

De fait, dans un avis aux voyageurs, Sunwing a confirmé que la « combinaison de conditions météorologiques extrêmes dans l’est ainsi que des problèmes liés aux opérations des aéroports, dont l’incident de Swissport survenu à Toronto Pearson » ont eu un impact sur ses opérations de vols en fin de semaine, plusieurs vols ayant connu des retards.

L’entreprise s’est excusée auprès des passagers touchés. « Tel que notre programme de dévouement aux passagers, tous les clients affectés par ces retards ont reçu des bons pour un repas durant leur attente et des bons pour un voyage futur comme geste de bonne volonté », a-t-elle mentionné.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE