Première mondiale à Pairi Daiza!

Un programme international pour la réintroduction d’une espèce éteinte dans la nature

Ce dimanche 24 juin 2018 fut une journée historique pour la sauvegarde de la biodiversité à l’échelle planétaire. Et plus spécifiquement pour l’Ara de Spix (Cyanopsitta spixii), perroquet bleu originaire de la vallée du fleuve Sao Francisco (Brésil) et officiellement éteint dans la nature depuis 2000.

Un Memorandum of Understanding a été signé ce jour à Pairi Daiza annonce la réintroduction de cette espèce dans son environnement naturel, en Amérique du Sud. Une première mondiale pour une espèce animale, promise pour 2019.

Quatre signataires pour un partenariat historique :

Monsieur Edson Duarte, Ministre brésilien de l’Environnement,

Monsieur Martin Guth, Président de l’Association for the Conservation of Threatened Parrots (ACTP, Berlin, Allemagne),

Monsieur Ricardo Soavinski, Président de l’Institut Chico Mendes de Conservation de la Biodiversité (ICMBio, Brasilia, Brésil),

Monsieur Eric Domb, Président de la Pairi Daiza Foundation (Brugelette, Belgique).

Cinq objectifs pour une première mondiale :

Présentation d’Aras de Spix aux citoyens du monde entier, à Pairi Daiza,

Création d’un Centre de conservation et de reproduction de l’Ara de Spix à Pairi Daiza,

Restauration et protection de l’habitat naturel de l’Ara de Spix dans la Caatinga (Brésil),

Construction et gestion d’un centre d’élevage et d’acclimatation au Brésil en vue d’une réintroduction douce et par étapes de l’Ara de Spix dans son habitat natuel,

Réintroduction de l’Ara de Spix dans la Nature.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE