Pourquoi Bali veut taxer les touristes à l’arrivée … mais pas les locaux

Que nous soyons en France, en Belgique ou ailleurs, taxer les touristes étrangers est le moyen d’éviter de mécontenter ses propres administrés. Au moins le Japon fait mieux, il vient d’imposer une taxe de sortie (pour ceux qui peuvent sortir … ). On va voir fleurir un peu partout ces taxes dont l’objectif est séduisant mais sommes-nous certains que les sommes récoltées iront réellement vers un meilleur environnement ? On peut quand même en douter !

Une taxe pour la préservation de l’environnement

Bali est sur le point d’imposer une taxe de 10 USD aux touristes étrangers. Le gouverneur de Bali, Wayan Koster, a déclaré que les recettes de la taxe de séjour seraient utilisées pour financer des programmes de préservation de l’environnement et de la culture balinaise. Wayan Koster a précisé que la taxe de Bali ne serait imposée qu’aux touristes étrangers et non aux touristes nationaux. Ben oui, il n’y a que les étrangers qui polluent…

Bali lutte contre les déchets plastiques

L’ile lutte contre le volume croissant de déchets plastiques sur ses plages et ses eaux. Chaque jour, environ 3 800 tonnes de déchets sont produites à Bali, dont 60 % seulement se retrouvent dans des sites d’enfouissement.

Les déchets plastiques sont devenus si insupportables que l’administration de l’île interdit désormais les plastiques à usage unique tels que les sacs à provisions, le polystyrène et les pailles.

L’Indonésie a supprimé le visa pour attirer les touristes

On s’étonne que Bali veuille imposer une taxe alors que le gouvernement central veut faire progresser son tourisme.

Pour cela, il avait décidé de supprimer le visa d’entrée. Une très bonne mesure qu’a également prise le Vietnam. Depuis le tourisme est en très forte augmentation.

Bali s’interroge sur la façon de percevoir cette taxe

Les autorités balinaises délibèrent actuellement sur la manière dont la taxe sera perçue. Le conseil et l’administration s’interrogent sur
l’opportunité d’inclure la taxe dans le billet d’avion ou de la percevoir via des guichets spéciaux de l’aéroport. La première option est considérée comme plus réalisable … avec l’aide des compagnies aériennes.

Les touristes comprendront …

Wayan Koster s’est dit optimiste sur le fait que la taxe ne découragerait pas les touristes de visiter l’île.

Il ajoute : « Ils se feront un plaisir de payer la taxe car elle sera utilisée pour renforcer notre environnement et notre culture ». Il aurait également déclaré : « La plupart des étrangers viennent à Bali pour des vacances. Les touristes locaux ne font que rendre visite à leur famille, assister à des réunions ou assister a des événements. Eux ne polluent pas« . On prend vraiment les touristes pour des idiots et des vaches a lait.

Bali devrait dépasser 6 millions de touristes en 2018

Bali a accueilli 5,7 millions de touristes étrangers en 2017, venus pour la plupart de Chine et d’Australie.

Ce nombre devrait dépasser les 6 millions en 2018, période au cours de laquelle la province insulaire a accueilli des manifestations internationales telles que les assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale.

Toutes les associations professionnelles soutiennent ce projet

Ida Bagus Purwa Sidemen, responsable de l’Association des hôtels et restaurants indonésiens, a déclaré que le groupe ne craignait pas que la taxe dissuade les touristes.
Il est évident qu’une faible taxe ne va pas réduire le nombre de touristes vers Bali. Il faudra surtout voir les actions entreprises par les autorités locales pour préserver l’environnement…

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE