Plus de 7.000 annulations sur Juillet et Août à Phuket…

Le tourisme est une industrie fragile qui peut souffrir lors d’évènements dramatiques. Si on a beaucoup évoqué les gamins bloqués dans une grotte, et qui heureusement ont été sauvés, on a moins parlé d’un drame qui s’est déroulé sur un bateau d’excursion…

Un naufrage qui a fait de nombreux morts

La saison de la mousson actuellement en cours peut provoquer des bourrasques violentes en haute mer dans le sud de la Thaïlande. Malgré des avertissements de mauvais temps, un bateau d’excursion (le Phoenix) a tout de même pris le large. Ce bateau avait 101 passagers à son bord, dont 89 touristes, majoritairement chinois. Le naufrage, survenu le 5 Juillet dernier, a provoqué la mort de 41 citoyens chinois, dont 13 enfants.

Les médias sociaux ont été très actifs

Désormais, une information est diffusée très rapidement via les réseaux sociaux. Les chinois en sont très friands. Wechat, un des principaux média social, aurait un milliard d’utilisateurs actifs chaque mois. Vous pouvez imaginer la vitesse à laquelle l’information d’un tel drame a été véhiculée.

Le tourisme à Phuket abasourdi

Les autorités thaïlandaises du tourisme s’inquiètent des annulations massives des réservations de chambres d’hôtels par des touristes chinois dans la station balnéaire de Phuket, dans le sud du pays, à la suite du tragique accident de bateau survenu le 5 juillet.

Plus de 7.000 annulations de chambres en peu de temps

Jusqu’à présent, 7 300 réservations de chambres d’hôtel à Phuket pour juillet et août ont été annulées par les touristes chinois.

Les experts indiquent que ces chiffres sont susceptibles d’augmenter car tous les hôtels n’ont pas fait le point sur leurs annulations.

Un drame qui va coûter cher à l’économie

Au-delà de la souffrance des familles endeuillées, le président de l’association des entreprises de tourisme de la mer d’Andaman, a déclaré que cet accident de bateau pourrait coûter jusqu’à 42 milliards de Baths (environ 1,8 milliard d’euros) en perte de revenus touristiques et connexes au cours des deux prochains mois.

Les touristes en provenance de Chine représentent jusqu’à 3 millions de touristes à Phuket par an, alors qu’en moyenne, 10 millions de touristes chinois visitent la Thaïlande chaque année.

Les autorités vont réorganiser la sécurité maritime

Les autorités du tourisme et d’autres instances doivent renforcer les mesures préventives de sécurité. Des inspections de navires d’excursion vont être régulièrement effectuées.

Pendant ce temps, le propriétaire du bateau touristique s’est rendu et comparaîtra devant le tribunal pour demander sa libération sous caution.

Les proches de certaines victimes auraient déjà reçu des compensations financières. Il faut insister auprès des clients partant en Thaïlande afin qu’ils souscrivent impérativement une assurance tout risque.

Par ailleurs, il est nécessaire de les prévenir des dangers éventuels sur la route comme en mer. Les accidents ne sont malheureusement pas rares dans le royaume.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE