PagTour a rencontré… Hedy Hafsia, Président de l’UPAV

Hedy Hafsia, un président tout terrain...

Comme tous les membres le savent maintenant, c’est Hedy Hafsia qui a succédé à Benoît Dieu à la présidence de l’Union Professionnelle. PagTour est allé à sa rencontre, pour connaître ses projets et vous en informer. Nous n’avons pas utilisé d’enregistrement, et donc les réponses qui suivent ne sont pas du mot-à-mot mais des réponses « en substance ».

PagTour : Hedy, quels sont tes objectifs dans cette nouvelle fonction ?

« Je voudrais avant tout augmenter le nombre de membres ! N’est-ce pas une sorte de « devoir moral » pour tout professionnel que de faire partie, par solidarité, de l’association qui représente son métier ? C’est peut-être encore plus vrai depuis la suppression de la licence d’agence de voyages.

Je voudrais aussi travailler dans la continuité de ces dernières années : l’UPAV se doit d’être un diffuseur d’informations pour toute la profession, particulièrement en suivant l’évolution des métiers, laquelle est devenue exponentielle.»

PT : Un exemple ?

« S’il ne faut en donner qu’un seul, ce serait la relation agences-TO : elle n’est évidemment plus du tout la même qu’il y a 20 ou même 10 ans.»

PT : Et comment diffuser l’information ?

« Avec ces deux nouvelles réglementations d’inspiration européenne : la loi sur les voyages à forfait et le RGPD, nous sommes inquiets pour les agences ! Combien sont prêtes à appliquer cette nouvelle loi dès le 1er Juillet ? Au lieu de rester passifs, nous allons vers les membres, nous proposons des formations, surtout à l’intention de ceux qui sont géographiquement plus loin du centre du pays. »

Et ça marche ?

« Il faut à tout moment lutter contre le manque d’intérêt des membres. Ils ne parlent de leur association professionnelle que quand ils y découvrent la moindre faille. La plupart ne se rend pas compte du travail accompli par moins de 2 personnes à temps plein ! Le Conseil d’Administration travaille gratuitement, et le plus souvent les membres y vont de leur poche pour l’une ou l’autre chose. C’est du bénévolat pur ! Mais nous continuerons ces séances d’information. »

Une autre idée nouvelle ?

« Oui, toujours dans la continuité de ce qui a été fait par le C.A. précédent : ce serait d’œuvrer au rapprochement de toutes nos associations : VVR, ABTO, BTO, FBAA, etc… Bien sûr elles ont chacune leurs spécificités, professionnelles et linguistiques. Mais nous aurions tout à gagner de créer une sorte de « comité de concertation », de nous voir régulièrement et d’échanger. C’est déjà beaucoup plus le cas avec l’ABTO, et c’est tant mieux. »

Les nouvelles lois dont tu as parlé vont-elles vraiment changer quelque chose ?

« Pour ce qui concerne le RGPD, disons que la loi vise la protection du consommateur, mais on peut se poser la question si ce sera vraiment à son avantage… Quid du CRM (Consumer Relationship Management) ? Il faudra être prudent dans son application. Mais il semble que le législateur européen ait laissé les portes ouvertes pour une évolution basée sur l’application pratique. On verra.

Pour ce qui est de la loi sur le voyage à forfait, en fait elle ne change pas grand-chose : il y avait déjà de plus en plus de « dynamic packaging » réalisé par les agences, et donc leur responsabilité ne va pas dramatiquement changer. Mais ce qui va changer, c’est la paperasserie qui en découle : surtout ne pas se tromper de formulaires ! Cela va coûter du temps, et donc de l’argent. »

Et le Congrès ? Peut-on en savoir un peu plus ?

« C’est toujours Fabienne Dumont qui est en charge, avec évidemment le support du secrétariat d’Anne-Sophie Snyers. Tu sais que c’est l’Égypte qui a été choisie, mais je n’interviens en rien ni en tant que T-O, ni comme personne, je donne un conseil si on me le demande, rien de plus. Nous avons eu de très bons contacts avec Egyptair, et le vol sera direct de Bruxelles à Louxor ! Le retour sera d’Assouan à Bruxelles via Le Caire. Nous espérons bien remplir l’avion, c’est-à-dire atteindre le 200 participants ! Pour le reste, je veux garder la surprise… »

Quittons maintenant l’UPAV : un petit mot sur ton agence Your Travel ?

« En fait il y a 4 points de ventes : Waterloo, Lasne, et deux agences sous un autre nom dans le Hainaut. Le bureau où nous sommes (Waterloo) est essentiellement un point de vente Club Med, lequel représente près de 85% de notre chiffre.

Ensuite nous avons toujours notre T-O Escape avec ses belles bouchures « Découverte du monde ». Et enfin il y a Liberty Travel qui est un site de ventes en ligne, pour atteindre une clientèle toute différente, motivée essentiellement par le prix. »

Voilà « en substance » ce que nous a dit Hedy Hafsia : il y a de quoi être rassuré sur la continuité de l’UPAV. Il y a aussi à répondre à ses appels : que toutes les agences de voyages rejoignent l’association, pour être plus forts ensemble, et peut-être aussi encore mieux informés.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE