Oceanogràfic à Valencia présente les nouveautés de 2017

A partir du mois d’avril 2017, il y aura plein de nouveautés intéressantes et chouettes à découvrir à l’Oceanogràfic à Valencia. L’Oceanogràfic abrite le plus grand aquarium d’Europe et constitue l’une des plus importantes attractions de la ville de Valencia, fort appréciée par les adultes comme par les enfants. Il se situe dans l’un des fameux bâtiments futuristes construits par l’architecte Calatrava dans la Cité des Arts et des Sciences de Valencia, un décor emblématique de la ville.

Les grandes nouveautés pour 2017 : l’exposition de méduses, le cinéma 4D et de formidables nouveaux animaux.

1. Une exposition de plus de 20 espèces différentes de méduses

La première nouveauté est la nouvelle exposition de méduses, avec plus de 20 sortes de méduses et mille exemplaires, y compris la ‘méduse immortelle’.

Le principal objectif de cette exposition est de mieux faire connaître ces animaux remarquables au grand public, de le laisser découvrir leur beauté et de démontrer que ce ne sont pas seulement des animaux irritants et ennuyeux, qu’ils sont vraiment un maillon essentiel dans la chaîne alimentaire des animaux.

medusas-1-1024x683À l’ Oceanogràfic , les visiteurs peuvent admirer les méduses dans différents habitats et dans 40.500 litres d’eau. Les animaux se composent pour 95% d’eau et leur présence sur terre date de plus de 700 millions d’années. Ils mesurent entre 1 cm et 210 cm et leur régime alimentaire varie de la photosynthèse jusqu’à la consommation d’autres méduses. Les méduses sont exposées par espèces dans divers habitats en fonction de la température d’eau requise et du pH. D’autres espèces se retrouvent dans une zone plus technique consacrée à l’alimentation.

L’exposition démontre donc l’importance de la méduse dans la chaîne alimentaire des animaux, comme l’alimentation des tortues. En tant qu’humains, nous apprenons également comment les méduses dans notre menu. Ceci est notamment présenté comme une solution plausible à la surpopulation des côtes espagnoles par les méduses, année après année. En outre, il y a une exposition de photos sur le thème de la méduse, comme 2017 est l’année de la méduse.

festival_international_de_imagen_submarina_2017_90x60-683x10242. L’Auditorium de la Mer Rouge se transforme en cinéma 4D

Une autre innovation est la transformation de l’auditorium de la Mer Rouge dans un cinéma 4D ultra moderne. À l’aide de 192 emplacements, différents environnements et aventures sont créés, à l’aide de conditions climatiques et d’effets spéciaux tels que le vent, la lumière, les parfums, la neige et les vibrations du siège. Deux films sont présentés dans une session continue: ’20 000 miles de voyage sous-marin’ et ‘L’ouragan’.

C’est le même lieu où l’on organise le FIIS, le Festival international de l’image sous-marine, du 26 au 28 mai. Le festival soutient la production de nouveaux films sur le monde sous-marin. Au sein de ce festival, plusieurs événements ont lieu, comme un concours de photos, une émission culinaire avec Pepe Rodríguez et de nombreuses conférences au sujet de la mer.

kylu_beluga_oceanogràfic_5-e14845693164793. Accueil de nouveaux animaux

A partir d’avril 2017, il y aura plusieurs nouveaux résidents à l’Oceanogràfic.

La grande star reste Kylu, le seul bébé béluga (baleine blanche) en Europe, qui se développe très bien. Ceci peut être considéré comme une victoire biologique. Le petit a seulement quelques mois et il a développé son comportement en apprenant par l’imitation, par exemple en faisant des sons. Ceci est actuellement l’objet d’étude d’une équipe d’experts en bio-acoustique.

On peut admirer de tout nouveaux hôtes de l’Oceanogràfic à partir d’avril 2017, comme les lions de mer de Steller, qui sont les plus grandes espèces de lions de mer dans le monde, ainsi que les nouvelles mantes géantes (raies).

La construction d’un arbre de 16 mètres de haut dans une cage est la grande nouveauté dans l’habitat des terres humides d’Oceanogràfic. Cela aidera les oiseaux à faire des nids et l’environnement sera clairement plus naturel. Des tritons s’y trouveront également, des salamandres nervurés typiques de Valencia.

Les images de Kylu et sa mère ne peuvent laisser personne indifférent : (cliquer sur l’image)

kylu_beluga_oceanogràfic_4-e1484569508216-1024x439

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE