Mumbai, une destination de Brussels Airlines

Droit au but : un voyage en Business Class avec Brussels Airlines est toujours une expérience agréable.

L’hospitalité belge est au rendez vous. Un catering adapté à la destination avec choix végétarien ou non. Avec toujours des pochettes de toilettes originales et différentes pour l’aller et le retour, et la traditionnelle boîte de chocolats Neuhaus avant de quitter l’appareil.

©Brussels Airlines

Au niveau des vins rien à dire, vins français et du nouveau monde sont proposés, sachant qu’en altitude votre perspicacité du palais perd de son efficacité. Et toujours des bières belges à disposition.

Siège à 180 °, bref une solide norme de qualité internationale. Un « plus » d’importance à relever: sans pour autant diminuer les qualités de service de l’équipage belge, les membres Indiens sont, de par leur culture, d’une serviabilité et d’une gentillesse hors norme.

Mumbai, principal aéroport indien, moderne et de belle architecture

Que demande un passager Business ou First Class? Une priorité de service. Vous ne serez pas déçus. Arrivée à l’immigration des comptoirs First/Business vous attendent, ou si vous êtes détenteur/trice d’un E visa, une rangée d’autres comptoirs sont à votre disposition.

©Brussels Airlines

A partir du débarquement, petite promenade d’aéroport avec tapis roulants comprise, jusqu’à la salle des bagages, maximum 30 minutes.

Hasard des horaires, peut-être, quoiqu’il en soit ce fut ultra rapide.

Pour le retour, toujours des comptoirs prioritaires pour les passagers Business ou First ET une Fast Lane pour l’immigration. Très appréciable, vu le nombre d’autres vols programmés.

Un seul bémol, si vous faites des achats en duty free, armez vous de patience ! Malgré l’automatisation présente et visible, une forme d’administration écrite s’y ajoute et fait perdre patience à certains clients.

Mais dans son ensemble un aéroport international de qualité dont certains pourraient s’inspirer.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE