Mexico privée d’eau pendant 96 heures !

Alors que l’avis d’éviter tout voyage entre San Blas et Mazatlan en raison de l’ouragan Willa vient d’être retiré, le gouvernement du Canada a aussi révisé  ses conseils aux voyageurs sur le Mexique, cette fois en raison d’une importante interruption du service d’approvisionnement en eau dans la région de la ville de Mexico.

« En raison de travaux d’entretien et de réparation qu’elle doit effectuer, la ville de Mexico prévoit une coupure d’eau qui durera 96 heures, soit de 5 h, le matin du 31 octobre, à 5 h le matin du 4 novembre 2018 », prévient donc Affaires mondiales Canada (AMC). Le service d’approvisionnement en eau reviendra progressivement à la normale dans la semaine du 4 novembre.

Les secteurs suivants seront privés d’eau, en totalité ou en partie :

  • Álvaro Obregón

  • Azcapotzalco

  • Benito Juárez

  • Coyoacán

  • Cuajimalpa

  • Cuauhtémoc

  • Cuautitlan Izcalli

  • Ecatepec

  • Huixquilucan

  • Iztacalco

  • Iztapalapa

  • Magdalena Contreras

  • Metepec

  • Miguel Hidalgo

  • Tláhuac

  • Tlalnepantla

  • Tlalpan

  • Toluca

  • Tultitlan

  • Venustiano Carranza

« Si vous vivez ou voyagez dans la région touchée, prévoyez des provisions d’eau suffisantes pour couvrir la période d’interruption de service. Les autorités locales suggèrent 18 litres par jour pour couvrir vos besoins essentiels; assurez-vous de remplir vos réservoirs avant la fin de la journée du 30 octobre 2018; durant la période d’interruption de service, évitez de laver les vêtements, évitez d’ouvrir les robinets, buvez du lait ou d’autres boissons embouteillées; surveillez les médias locaux pour obtenir les plus récentes informations au sujet de la situation; suivez les directives des autorités locales.»

Pour plus d’information, AMC suggère de consulter le site Système d’eau de Mexico de gouvernement du Mexique (en espagnol).

Globalement, AMC recommande aux Canadiens de faire preuve d’une grande prudence au Mexique « en raison du taux de criminalité élevé, des manifestations et des barrages routiers illégaux qui sont parfois érigés dans tout le pays ».

Info : https://voyage.gc.ca/destinations/mexique

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE