L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé la fin de l’épidémie de peste urbaine dans la Grande-île. Celle-ci a fait plus de 200 morts en 3 mois et n’a pas été sans conséquence sur le tourisme insulaire.

« Le nombre de nouveaux cas de peste a diminué considérablement dès la cinquième semaine après le début de l’épidémie. Ce qui indique que les mesures de santé publique prises pour contenir l’épidémie ont été efficaces. » a déclaré le premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana.

La capitale, Antananarivo et Toamasina ne sont désormais plus touchées par la maladie. Suite à la déclaration officielle de l’OMS (organisation mondiale de la santé), le ministère de la santé seychelloise autorise la compagnie Air Seychelles de reprendre les vols vers Madagascar. La suspension des vols avait faisait suite au décès par la peste pulmonaire du coach de l’équipe de basket des Seychelles lors du tournoi de basket de l’Océan indien qui s’est tenu à Antananarivo à la fin du mois de septembre dernier.

Le ministre du tourisme, Roland Ratsiraka, qui avait déclaré que « la peste n’aura aucun impact sur le tourisme » dès la déclaration de l’épidémie de peste a du réviser sa théorie. Il constate maintenant que le tourisme a bien connu un net recul depuis le mois de septembre mais ne désespère pas accueillir 340.000 touristes en 2018 contre 293 000 en l’année dernière. Les objectifs finaux étant d’obtenir 500.000 arrivées et 1,4 milliards de dollars de recettes d’ici 2019.

(source : Tribune Madagascar)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE