Photo: Sandals

En raison de l’augmentation de la criminalité dans la région de St. James, à Montego Bay, l’état d’urgence y a été déclaré jusqu’à mercredi. « Le pays reste sûr pour les touristes, indiquent toutefois les autorités », précise Business Traveller, qui reprend cette information.

Du fait de l’état d’urgence, les forces de police et l’armée conduisent des opérations de contrôles d’identité et de fouilles de véhicules dans la paroisse de St. James. Le Ministère des affaires étrangères demande aux visiteurs de s’y soumettre le cas échéant. Cependant, les séjours dans cette région ne font pas l’objet de restriction de la part des autorités jamaïcaines.

Le Ministère du tourisme a assuré de son côté que la Jamaïque est plus sûre que jamais même avec la mise en place de l’état d’urgence. «L’état d’urgence a été décidé par précaution et pour octroyer davantage de pouvoir à la police. Cela afin de s’assurer que la Jamaïque reste une destination sûre pour les touristes», indique le Ministère du tourisme dans un communiqué.

Le pays a accueilli 4,3 millions de touristes en 2017 soit une hausse de 12,1% par rapport à 2016. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE