Avec le développement des nouvelles technologies, les villes se redéfinissent pour bâtir un futur où la vie urbaine est plus simple et agréable.

À l’aide de 19 critères répartis en cinq catégories telles que la mobilité ou la digitalisation, l’innovation technologique, la gouvernance ou la qualité de la vie, EasyPark a mené l’enquête pour découvrir quelles sont les « smart cities » d’aujourd’hui.

En première place de ce classement, Copenhague, qui obtient un score final de 8,24/10. La capitale danoise se distingue notamment par son système de parkings, facilité par l’utilisation d’applications. Singapour arrive deuxième et le podium est complété par Stockholm.

Quant à Paris, première ville française de ce palmarès, elle n’arrive, derrière Toronto, qu’en 20ème position avec un score final de 7,14/10. Si la capitale est très bien équipée en Wifi, elle est, selon l’étude, pénalisée par son trafic trop dense.

Sans surprise, Bruxelles ne fait évidemment pas partie du peloton de tête : la capitale belge n’arrive qu’en… 62ème position ! Derrière Adelaïde, mais devant Lisbonne. Pas de quoi se vanter non plus d’être (loin) derrière Luxembourg (22ème), Marseille, Lyon ou Milan, ni de devancer (de peu) Daejean, en Corée du Sud.

Mexico City ferme la marche des 100 premières villes, juste derrière Riad.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE