Les rives bleues de l’eurométropole

© Samuel Dhote - Bernissart Harchies Marais d'Harchies

Voilà déjà plus de trois décennies que les régions frontalières de Lille, Courtrai et Tournai mettent tout en œuvre pour faire naître, entre Escaut, Lys (Leie), Dendre et Deûle, une sorte de cohérence territoriale très marquée, dans le paysage, par l’omniprésence de l’eau.

La mise en valeur de ce vaste territoire, à travers l’économie mais aussi les loisirs et la mobilité, vient de se concrétiser par la publication toute récente d’une sorte de bilan-synthèse, accessible à tous les publics, intitulé « Le parc bleu de l’Eurométropole ».

Patrimoine hydrique

ENGHIEN, 20160914, TOURNAGE DANS LE PARC DU CHATEAUD E BELOEIL, LA WALLONIE PICARDE A VELO . Photo Coralie Cardon

Au fil des pages et des illustrations choisies, le lecteur découvre combien l’eau, qu’il s’agisse de rivières, de canaux ou d’un fleuve (plus de….5.400 km de voies d’eau, dont près de 300 km sont navigables), a construit et les villes et les paysages de cette euro-région.

Cette partie frontalière du nord de la France, le Courtraisis et la Wallonie Picarde ont a cœur aujourd’hui, non seulement de préserver mais aussi de valoriser au maximum ce patrimoine hydrique.

D’ailleurs, des croisiéristes européens de renom comme CroisiEurope, Swiss Excellence River Cruise ou Dutch Cruise Line font déjà escale avec les fleurons de leur flotte à Lille grâce à l’aménagement d’un débarcadère sur le port.

Corridors et coupures

Cette mise en valeur passe également par l’équipement, déjà bien avancé, de pistes cyclables balisées (90 km sont déjà opérationnels) , de circuits pour la marche ou encore le lancement d’un site web (www.espacebleu.eu en français et en néerlandais) qui donne toute l’actualité et les événements programmés sur ce territoire frontalier tout au long de l’année.

ANTOING, 20140410, GRAND LARGE DE PERONNE, FAMILLE A VELO. PHOTO CORALIE CARDON

Entre France du nord, West Vlanderen et Wallonie Picarde, que de « corridors écologiques » , écosystèmes, chemins de hâlage, à découvrir sur les « coupures » (bras morts de l’Escaut), les canaux de l’Espierre ou de Roubaix ou encore la station touristique , en pleine phase de reconversion , du Grand Large à Antoing.

Un réseau de connexions spatiales douces, unique par son ampleur et sa spécificité transfrontalière en Europe, qui ne demande qu’à être (re)découvert à pied ou à vélo à travers ce vaste triangle – appelé parfois et curieusement le « carré bleu » ??- formé par Courtrai à la pointe, Lille et Tournai.

www.espacebleu.eu

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE