Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur pour la semaine du 5 mars 2018

Sur la place du Sablon à Bruxelles, j’ai découvert un « club de tir » aussi folklorique que sympathique, et je n’ai pu résister à demander à son président, César Balette, de faire avec moi la liste des articles de la semaine. A-t-il atteint sa cible ?

Dans AirJournal du 6/3 :

Assises du Transport aérien : toutes les performances en question

Le mot « assises » couplé aux mots « transport aérien » fait immanquablement penser aux sièges dans les avions, et corollairement à la place qu’ils offrent, ou plutôt qu’ils n’offrent généralement pas… Gageons que ces assises n’y changeront rien, et nous attendrons que ces décideurs soient debout pour leur botter les fesses. Le combat continue.

Dans DéplacementsPro.com du 6/3 :

Blockchain dans l’industrie des voyages, la révolution qui s’annonce

Cela fait des mois qu’on parle de cette Blockchain, et dans le vocabulaire techno-bobo des générations XY, je n’ai toujours pas compris ce que cela allait nous apporter, pratiquement. Cela manque dramatiquement d’exemples concrets. Et ce ne sont pas des phrases du genre « la blockchain permet de notariser un historique et d’authentifier les transactions » qui me mettront sur la voie. Hélas. Mais ça viendra… ma génération Béta n’est pas plus conne que la leur.

Dans TourismePlus.com du 6/3 :

Peine de prison pour un couple fraudeur

C’était devenu une mode en Grande-Bretagne : passer de belles vacances au bord de la Méditerranée, et ensuite en demander le remboursement sous prétexte de turista. Un juge moins coulant que les autres a pris la peine de consulter la page Facebook de ces malhonnêtes, sur laquelle ils publiaient sans vergogne les photos et textes se rapportant à leurs vacances de rêve.

Lourde peine de prison (avec sursis), lourde amende : à leur sortie du tribunal, ils avaient plutôt l’air constipés…

Dans PagTour N° 2941

La revanche des téléphones idiots

Amid Faljaoui a repéré une clientèle (dont je suis), « une population qui est à la recherche d’une cure de détox digitale ». En effet, ces téléphones idiots ne sont pas connectés à Internet, ils servent à… téléphoner ! Mais oui ! Il fallait y penser. Plus de messages inutiles (T où ?), plus de mails du bureau pendant mes congés, plus de réseaux sociaux avec la photo de ce que mes amis bouffent ce jour-là. Le paradis pour les nuls, en quelque sorte. Il y a 35 ans déjà que France Gall prophétisait en chantant « Débranche ».

Dans Trends/Tendances du 9/3 :

« Menu Next Door n’était pas à court d’argent, mais n’a pas trouvé son modèle »

J’adore cette périphrase : « il n’a pas trouvé son modèle économique ». Traduction : il s’est planté parce qu’il n’a pas eu de clients. Pas assez en tout cas. Notez bien que je ne me prononce pas sur ce cas précis : c’est la phrase qui est marrante. Comme ce gars qui prétendait expérimenter les propriétés de la porcelaine, du verre et du métal en milieu chaud et humide et dans un environnement contraignant, ce qui signifiant qu’il devait faire la vaisselle sous la surveillance de sa femme…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE