Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur pour la semaine du 20 novembre 2017

L’Enquiquineur a demandé aux sœurs jumelles Justine et Corinne Tite-Goutte quels articles les avaient le plus intéressé durant la semaine écoulée. On a débriefé tout ça devant un verre de pèkèt au Marché de Noël, tout en restant très sérieux !

Dans AirJournal du 20/11 :

Allemagne : Kuwait Airways en droit de refuser des passagers israéliens

Illustration parfaite de la différence sémantique entre le Droit et la Justice. En Droit, Kuweit Airways est parfaitement dans son… droit, puisque la loi allemande sur la discrimination fait état des critères de race, religion, couleur de peau, etc… mais pas de la nationalité ! Ce qui est drôle (si on peut dire dans un cas pareil), c’est qu’on fasse état d’une attitude antisémite. Mais les Arabes sont bien des sémites aussi, non ? Fraternité universelle, que tu es encore loin !

Dans DéplacementsPro du 20/11 :

Exclusif : une étude affirme que la distribution aérienne directe coûte plus cher que le GDS

Selon les compagnies aériennes, les ventes en ligne sont un moyen efficace de contourner les agents de voyages. La commission zéro a pourtant été très favorable aux agences, contrairement à ce que tout le monde pensait. Maintenant, on met en cause le coût des GDS dans la distribution indirecte. « Maîtriser la distribution, ce n’est pas insulter l’avenir. Et le rapport de préciser que « la seule solution trouvée est de pénaliser le canal indirect au profit du canal direct ». » Mais c’est très cher, et ce n’est vraiment efficace que sur des marchés où une compagnie a une position dominante. Sinon, ce sont les comparateurs qui font la loi.

Dans DéplacementsPro du 21/11 :

CWT : le voyageur d’affaires aime sa famille… Ah bon ?

« Ne nous prendrait-on pas pour des gogos? », se pose ce site professionnel. C’est une très vieille habitude chez CWL : tout est bon pour faire parler de soi, selon le vieil adage cinématographique : « Ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule. » Mais quand on fait quand même des annonces aussi bateau, on risque fort de perdre de la crédibilité…

Sur Facebook du 22/11 :

Commentaire d’un utilisateur de Facebook et sans doute lecteur de PagTour :

« Je suis curieux de voir demain matin le presse professionnelle voyagiste: Est-ce qu’elle va évoquer la crise boursière que Thomas Cook rencontre actuellement ? » Non, cher lecteur, parce que PagTour n’évoque que les sujets intéressant son lectorat.

Dans PagTour n° 2872 :

Sports d’hiver en Allemagne : le plaisir à portée de main !

Il fallait oser ce panégyrique de l’onanisme : « le plaisir à portée de main » ! On est sur la pente glissante… The ski is the limit.

Dans PagTour N° 2873 :

Airbnb : régulation, contrôle et information

On ne lit pas PagTour au cabinet du Ministre-Président bruxellois, et c’est bien dommage. En effet, lors du dernier débat proposé par le Skål Club de Bruxelles (par ailleurs très intéressant), Vanessa Rigodanzo, conseillère au cabinet en charge du tourisme, se plaint d’être régulièrement interpellée par une presse « à 100 % pro-Airbnb ». Or PagTour a toujours été plus que réticent à l’égard de cette plate-forme. Si vous êtes en charge du tourisme, madame la conseillère, alors il faut lire PagTour.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE