Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur pour la semaine du 15 janvier 2018

Pour tuer le temps chez son coiffeur (une coiffeuse, en fait), l’Enquiquineur lui a présenté plusieurs articles de la semaine. Voici donc la sélection de la charmante Debbie Goudy. A lire en boucle… (Cheveu, mon neveu !)

Dans PagTour N° 2904

Vacalians développe sa « Vacalians Academy »

« Le Directoire de Vacalians a décidé de consacrer un budget de fonctionnement minimum d’un million d’euro par an pour le développement des programmes de formation dispensés au sein de la Vacalians Academy. » C’est 25 fois plus que pour la Belgian Travel Academy… Et cela ne concerne que l’hébergement de plein-air ? Ben mon vieux ! Tout ça pour dormir à Label Etoile…

Dans TourismePlus.com du 16/1 :

Où ne pas aller en 2018 ?

Grave question que se pose son confrère canadien. Notez qu’on n’a que l’embarras du choix, et celui des bonnes raisons pour ne pas y aller. Un très bon point : on ne parle pas du tout de la menace terroriste. Autre motif de satisfaction : Bruxelles n’est pas citée. S’habituerait-on au piétonnier, aux travaux, au trafic dingue, à l’absence du RER, au manque de parkings ? Allez, venez donc chez nous !

Dans PagTour N° 2905 :

British Airways veut améliorer les repas en classe éco

Ce ne sera pas la bonne résolution la plus difficile de l’année… Je ne vise pas spécialement B.A., mais tous les caterings en éco : c’est franchement déplorable.

Dans i-tourisme du 18/1 :

Le tourisme équitable et solidaire, ou « l’envers de la carte postale »

(Extrait du 2e tome du « Cahier des tendances » du Welcome City Lab)

Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, rappelait dans un article de Libération en 2016 : « Pourquoi vouloir fixer au voyage un autre but que la découverte de personnes, de paysages, de saveurs ? Faire du tourisme en se sentant investi d’une mission, pour être gentil, pour jouer au père Noël avec des livres, des stylos et des médicaments disqualifie le voyage en lui-même. La dissymétrie du rapport rend d’emblée la rencontre impossible. Ce n’est pas de l’ouverture, mais de la condescendance. » C’est peut-être vrai. Mais alors quoi ? On leur file des coups de pied, à ces populations ? Il y a toujours des gens pour foutre nos vacances en l’air (Ndlr : ici c’est la jolie coiffeuse qui parle…)

Dans Express.be du 20/1 :

Le ministre des Affaires Étrangères britannique propose de construire un pont entre la France et l’Angleterre

Autrement dit, remplaçons un moyen de transport en commun (le train) par l’automobile. Avec, au milieu de la Manche déjà très encombrée, des pilastres de béton, et sur la frontière des eaux territoriales, un croisement des deux voies d’autoroute pour amener les automobilistes à rouler « du mauvais côté ». Quel progrès !

Dans AirJournal du 20/1 :

Plaintes de passagers après l’explosion sur l’A380 d’Air France

Il s’agit de ce moteur qui a explosé en vol. Comme dit un lecteur : « C’est ça, ils portent plainte pour être en vie au lieu d’adresser une reconnaissance éternelle aux pilotes (ils ont du se dire après tout ils sont payés pour). Un moyen comme un autre de se faire rembourser le billet. » On appelle ça de l’indécence. Mais à ce niveau-là, c’est du jamais vu. Bravo, les avocats !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE