Les pilotes de Brussels Airlines ont la mémoire courte

Certains d’entre eux en tout cas. Le droit de grève est sacré, des revendications sociales sont compréhensibles et négociables, le corporatisme par contre est inacceptable !

Des comparatifs de salaires avec d’autres compagnies aériennes, des comparatifs de conditions de travail avec les autres sont valables pour chaque travailleur et pas seulement un droit exclusif pour une seule catégorie. Les pilotes semblent oublier ou veulent ignorer que par leurs agissements ils prennent en otages leurs autres collègues de travail de leur société même.

Brussels Airlines n’est pas/plus la Sabena, Brussels Airlines est encore un nom. Les vrais interlocuteurs négociateurs sont chez LUFTHANSA. Notre cher Vicomte Davignon est devenu, avec le grand respect qu’il mérite, le médiateur du médiateur. Son pouvoir d’influence s’est usé normalement avec la prise de contrôle de LH.

Attention… Danger

Bien sûr, l’argument choc, il y a carence de pilotes dans le secteur aéronautique. Peut-être. Le chantage potentiel de dire : regardez RYANAIR… à nouveau peut-être. A cela je réponds : souvenez- vous il y a 17 ans , Sabena disparue, il y a peu de temps Alitalia quasi disparue, et actuellement Air France en danger de mort si des solutions drastiques ne sont pas trouvées.

Le groupe Lufthansa a montré plus que du respect lorsque Brussels Airlines était dans la tourmente financière, et je sais que l’ensemble du staff a contribué. Entre-temps les chiffres économiques ont parlés, la réalité du marché a parlé. Les chiffres européens sont mauvais, la balance n’est pas brillante du tout. Cela va-t-il aller mieux avec Eurowings ? L’avenir nous le dira. C’est en tout cas une adaptation à un modèle décidé par le Groupe LH…

Ce groupe n’aime pas les chantages, il aime la participation à la dynamique du changement, et les résultats qui doivent normalement suivre. En attendant , Messieurs les Pilotes, il faut faire preuve de solidarité globale et d’encore plus de patience. J’ose un conseil, acceptez ce que l’on vous offre aujourd’hui, veillez à ce que la saison d’été soit brillante, et remettez-vous autour de la table après cette même saison.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE