Les hôtels Iberostar après Irma

Bord de mer à l'hôtel Iberostar Playa Pilar 27 mars 2018. Photo ©Anne Marie Parent

Les hôtels Iberostar à Cuba nous ont invité à constater l’état des lieux à la suite du passage de l’ouragan Irma à l’automne 2017. La bannière espagnole ne s’est pas contenté que d’effacer les dégâts; elle a procédé à des rénovations d’envergure.

Nous sommes arrivés à l’aéroport Jardines del Rey (CCC) à Cayo Coco, à quelque 45 minutes de notre première destination, l’hôtel Iberostar Playa Pilar, à Cayo Guillermo. Il constituait le premier des 9 établissements que nous avons visités, sur les 22 que compte cette chaîne à Cuba (d’ici la fin 2018, et 28 en 2019).

Nos hôtes en ont profité pour nous faire valoir les atouts de cette chaîne qui vise le haut de gamme. Les hôtels Iberostar misent sur les points de différentiation comme la localisation (ils sont toujours bien situés), le service à la clientèle (qui leur vaut un taux de clients répétitifs de 42 %) et la gastronomie (on se targue d’avoir de grands chefs et une cuisine raffinée).

Iberostar ajoute aussi miser sur le peuple cubain, des gens de cœur, dont le talent artistique est mis à profit dans les spectacles des hôtels. Dès leur jeune âge, les Cubains sont initiés au chant et à la danse, entre autres expressions artistiques, par le biais des Maisons de la culture que le gouvernement a implantées dans toute l’île.

LES TROIS SEGMENTS DES IBEROSTAR

À notre arrivée au chic Playa Pilar, on nous a présenté la nouvelle segmentation des hôtels Iberostar. En effet, le portfolio de cette chaîne d’établissements 4 ou 5 étoiles est dorénavant réparti en trois segments.

  1. Les hôtels de ville (City hotels), avec deux catégories, Grand et Iberostar.

  2. Les hôtels de plage (Ocean resorts): avec trois catégories: Grand, Selection (seuls ceux-ci ont des aquaparcs) et Iberostar.

  3. Les hôtel classiques et historiques, aussi nommés hôtels patrimoniaux (Heritage hotels), avec deux catégories, Grand et Iberostar.

JOYAUX NATIONAUX

Ce nouveau segment patrimonial fait la fierté des hôteliers cubains, car les magnifiques immeubles très bien restaurés dans les villes de La Havane et de Trinidad, par exemple. L’Iberostar Packard de La Havane, un hôtel historique en cours de restauration, ouvrira ses portes cet automne. On dit qu’il est le cadeau du gouvernement cubain pour souligner le 500e anniversaire de la fondation de La Havane. (On chuchote d’ailleurs que le FIT Cuba 2019 pourrait se dérouler dans la capitale, justement pour mettre en valeur les attraits et les hôtels au cœur de ce «quinquacentenaire» !)

La catégorie Grand, accolée aux segments City, Ocean et Heritage, signifie que ces hôtels sont plus luxueux que ceux dénommés seulement Iberostar.

Nos hôtes nous ont vanté les forfaits permettant d’apprécier plus d’un hôtel Iberostar durant un même voyage, par exemple un de plage et de ville dans le cadre d’un forfait Star Combi ou trois et plus dans le cadre d’un Star Tours.

Ce reportage fait suite à une invitation d’Iberostar.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE