L’engouement d’une chambre d’hôtel en journée…

Jusqu’à peu les hôteliers avaient des difficultés à faire face à ces demandes considérées comme quelques heures de plaisir. Le numérique a permis de faire exploser les réservations. On y va pour différentes raisons et pas seulement pour le sexe !

Aujourd’hui, les sites sont nombreux

Si Airbnb a remis au gout du jour les locations de vacances, plusieurs sites ont un réel succès dans une offre hôtelière un peu particulière. On y trouve par exemple : Hotelsbyday, Daybreak Hotel, So Room Hotel, ByHours, RoomForDay, Between 9 and 5… Pourquoi un tel engouement ?

La demande lors d’un long transit aérien

Il y a souvent des occasions où vous avez besoin d’une chambre d’hôtel pour quelques heures ou peut-être juste pendant la journée et pas la nuit.

Ceci est, par exemple vrai, si vous êtes sur un vol de correspondance et avez une longue escale. Si vous avez droit au salon de classe affaires, c’est amusant une heure mais davantage cela perd de son attrait.

Une arrivée matinale peut être une occasion

Les hôteliers sont rarement disposés à vous donner accès à votre chambre en matinée. Il faut attendre midi voir 15h pétante au Japon. Dans ce cas, vous consulterez ces applications qui vous permettront d’accéder à une chambre à partir de 9h du matin et d’y rester jusqu’à 17h maximum. Les prix sont souvent très attractifs.

Le « Daycation » est en vogue

Vous pourriez bénéficier des équipements formidables d’un hôtel haut de gamme à un prix inférieur tel que le spa ou la piscine. Auparavant, il fallait contacter chaque hôtel pour connaitre leur offre. Désormais, ces applications vous aident à trouver la perle.

Il y a bien sûr les rencontres entre amants

Il y a le choix entre de vrais hôtels bien sérieux ou un « love hotels ». Au Japon, rien qu‘à Tokyo, il existerait plus de 7.000 établissements de ce type.

La décoration est adaptée (peut-être) à votre goût. Mais, on vous prévient, c’est assez kitsch.

Mais ce sont dans ces hôtels que se retrouvent notamment les jeunes qui n’ont pas encore d’appartement et les couples infidèles et plus encore.

A Paris, on trouve le « Lovehotel »

Le Lovehotel est situé en plein centre de Paris. Il est parait-il bien placé pour un rendez-vous galant pendant la pause déjeuner, pour un cinq à sept romantique ou à n’importe quelle heure de la journée. Les habitués savent qu’ils peuvent venir à tout moment, même sans réservation, passer quelques heures au Lovehotel, où la discrétion est la principale devise.

Ce LoveHotel vous propose également de vous détendre dans le jacuzzi ou le hammam après « l’effort » ou avant ! Ces équipement sont en dehors de votre chambre. Bien entendu, il est privatif, il n’y aura que vous deux dedans durant le créneau horaire choisi. C’est une option payant.

Le Marriott hotel Grand Place à Bruxelles

Cet hôtel confortable propose à ses clients 221 chambres, un climatiseur, la télévision par câble avec films à la demande, un coffre privé. Les chambres luxueuses offrent des lits avec un matelas avec coussinet, des couettes de designer et des oreillers de mousse. C’est un « 4 étoiles » qui offrent des chambres en journée à partir de 99 € sur le site dayuse.com. Le prix normal pour la nuitée, c’est au moins 300 €.

Dayuse.com : imaginée par un hôtelier !

La société a été créée en 2010 avec un capital de 4000 euros. Elle devrait atteindre plus de 20 M€ en 2018. Créé par David Lebée, à l’âge de 29 ans, avec l’aide de deux proches, Eugénie Lebée et Thibaud D’Agrèves, Dayuse.com voit le jour en 2010. Alors Directeur d’établissement au sein de grands groupes hôteliers à Paris, David Lebée était régulièrement confronté à une clientèle qui souhaitait réserver une chambre d’hôtel pour quelques heures en journée mais ne trouvait pas d’offre adaptée.

Pourtant 15 à 20 % des chambres étant vides entre 11h et 17h, le manque à gagner était évident. Dayuse.com est né pour répondre précisément à ce besoin. Les tarifs peuvent bénéficier jusqu’à 75% de réduction. La plateforme rémunère sur les réservations effectuées, soit 18 à 20 % de commission.

La société a reçu le soutien de grands professionnels comme Paul Dubrule, ex patron du Groupe Accor, Jacques-Antoine Granjon, patron de Vente-privée.com. Ils sont entrés au capital de la société. L’offre serait d’au moins 3000 hôtels.

Voilà d’une simple idée, on peut en faire une entreprise florissante.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a une autre catégorie de clients potentiels que votre article ne mentionne pas: les gens qui travaillent de nuit en déplacement et qui aimeraient dormir en journée…

    Exemple concret: des chauffeurs de cars, qui vont déposer des scouts dans le sud de la France, arrivée en matinée après un trajet de nuit, ils veulent dormir. Et reprendre la route de retour (à vide) le soir.
    Bonne chance pour trouver un hôtel dans la France rurale souhaitant acceuillir ces deux chauffeurs entre 10h et 19h…

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE