Le groupe Hotusa ouvre son deuxième hôtel à Budapest

Le groupe hôtelier espagnol avait déjà l’Eurostars Budapest Center dans la superbe capitale hongroise. Le groupe vient d’ouvrir un autre établissement sous la marque EXE, spécialisée dans les hôtels pour les voyageurs d’affaires.

Le groupe Hotusa se développe fortement

Avec ce nouvel établissement, la société totalise maintenant 166 hôtels, avec une croissance notable en 2016. Ce ne sont pas moins de 23 nouveaux hôtels, dont onze d’entre eux en dehors d’Espagne.

La chaîne a également ouvert des établissements sous différentes marques en France, en Italie, au Portugal, au Panama, en Colombie, au Maroc, Mexique et en République tchèque. La société œuvre sous différentes marques comme : Keytel, Restel, Domus Selecta, Styles, Aqualis …

Un hôtel de 101 chambres à Budapest

Derrière sa façade moderne, EXE Danube Budapest propose 101 chambres. L’hôtel se distingue par un décor classique et élégant rehaussée par la lumière et l’espace. L’hôtel offre également un snack-bar et un restaurant conçu pour des déjeuners de groupe et dîners. Il est situé près de la très chic avenue Andrássy et l’ancien quartier juif.

EXE hôtel mise sur le service et les voyageurs d’affaires

EXE est la marque internationale du groupe Hotusa pour les cadres en voyage d’affaires. En mettant l’accent sur le service, Exe Hôtel, mise sur une combinaison entre les équipements fonctionnels demandés par un voyageur d’affaires et de l’originalité de chaque établissement. La promesse des hôtels sous la marque EXE est de «Venez pour les affaires, restez pour le plaisir ».

Budapest : une capitale qui a 1.000 ans d’histoire

Budapest est au cœur de l’Europe Centrale. Elle reste une très belle ville malgré les guerres, l’appauvrissement dû au communisme. Désormais, Budapest est redevenue une capitale jeune et pleine de vie qui offre aux visiteurs de nombreuses visites. Avec ses bains, ses petits restaurants, ses musées d’art, ses bains réputés. Budapest devient une des capitales «tendance»

On pourrait faire un livre sur la beauté de cette capitale. On y reviendra un de ces jours.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse